The Shattering est un jeu d’horreur psychologique développé par le studio polonais Super Sexy Software et publié par Deck13.

C’est la première création de Super Sexy Software sur Steam et franchement, ils sont ultra-talentueux. Quand à l’éditeur Deck13, il est très bon comme développeur et tout aussi excellent pour la publication de jeux provenant d’autres studios. J’ai de bons souvenirs avec Deck 13.

Pour la catégorisation, nous sommes tous d’accord pour dire que c’est un « jeu d’horreur psychologique » à la première personne.

Par contre, je tiens à signaler que je ne suis pas allé jusqu’au bout de The Shattering. A je-ne-sais-combien % du jeu, je me suis retrouvé bloqué dans une petite pièce. J’ai tourné en rond pendant une heure, cliqué sur tout ce qui était cliquable et … rien. Quand je vois les copies d’écran qui circulent ou la bande annonce, il me manque pas mal de chose de l’histoire… mais bon, les bugs, ça arrive et j’ai tendance à les attirer !

Introduction à The Shattering

Nous sommes au début de ce XXIème siècle aux Etats-Unis. Vous jouez John Evans, 35 ans. Complètement ivre, vous avez eu un grave accident de voiture avec de nombreuses blessures dont un fort traumatisme crânien.

The Shattering commence. Vous êtes assis dans un fauteuil. Votre thérapeute a décidé de pratiquer avec vous une séance d’hypnose dans l’objectif de vous faire revivre les évènements qui vous ont amené à l’accident. Il espère que la confrontation avec ceux-ci va vous permettre de passer à autre chose en mettant de côté ce terrible accident.

La séance commence. Vous devez prendre en premier vos repères dans la pièce et, à ce moment là, vous trouvez un accès vers l’hôtel où tout a commencé. En effet, si vous êtes venu dans cet hôtel, c’est pour trouver le calme dont vous avez besoin pour rédiger votre livre. Le gros problème, c’est qu’en plus du calme, le vin vous aide à trouver les mots qui vous manquent et c’est là que tout commence à partir en couille.

Quelques points autour du jeu

A plusieurs moments dans The Shattering, vous allez avoir des choix à faire et ainsi, je suppose, faire évoluer l’histoire différemment. Sinon, le reste du temps, c’est une histoire très linéaire avec des actions à faire (à trouver, je dirais plutôt) et tant que vous n’avez pas fait la petite chose nécessaire, rien n’avance.

Les jeux d’horreur sont la plupart du temps associés à des couleurs sombres. Avec The Shattering, c’est tout l’opposé, les couleurs sont (au moins au début) blanches et vives. C’est une autre manière d’aborder l’horreur et c’est ce qui à la base m’a motivé pour parler du jeu.

Au tout début du jeu, dans l’entrée de l’hôtel, nous pouvons voir John qui hésite sur ce qu’il va écrire dans son livre. Il hésite sur les sujets. Longtemps, j’ai tourné en rond car je me suis dit que c’était une proposition qui m’était offerte, en tant que joueur, pour faire évoluer le jeu dans telle ou telle direction. Mais il semblerait que non …

L’intégration des éléments Steam vous permettra d’obtenir des succès et la traduction est disponible dans 7 langues dont le français, merci. Pour les cartes, je me doute que c’est juste une question de temps.

Ma conclusion

Bien sûr que ce jeu indépendant est bien, même si je lui reproche sa trop grande linéarité (et à priori, je ne suis pas le seul). Il me semble qu’il faut savoir, de temps en temps, sortir de la route pour découvrir ce qui se passe à côté.

Alors ? Oui, je vous conseille d’acquérir The Shattering dans la boutique de Steam, c’est un très bon jeu et franchement, j’aimerai savoir le 10ème de ce qu’ils ont réalisé, c’est du très très bon travail. Merci Super Sexy Software et Deck13 !

The Shattering est disponible depuis le 21 avril 2020 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]