Help Will Come Tomorrow est un jeu de simulation de survie développé par le studio polonais Arclight Creations et publié par Klabater.

Si je ne me trompe pas, ce jeu est la première création du studio Arclight Creations sur Steam… c’est plutôt excellent. Quand à l’éditeur Klabater, tout le monde le connaît. Il est derrière de nombreux jeux de qualité comme, par exemple, We. The Revolution (sorti le 21 mars 2019) sur la révolution française.

Pour la classification, celle que j’ai retenu pour Help Will Come Tomorrow me semble la plus pertinente. C’est bien un « jeu de simulation de survie historique » !

Introduction à Help Will Come Tomorrow

Nous sommes en Russie en 1917, quelques semaines (ou mois) avant la révolution russe (qui se déroulera en octobre 1917). C’est déjà l’hiver. Plusieurs voyageurs ont pris le transsibérien (le train qui traverse la Russie sur toute sa longueur) à Saint Petersbourg.

Nous sommes au début du XXème siècle, il y a encore de grandes différences entre les wagons dans les trains. La classe « luxe » où les passagers boivent du champagne et mangent du caviar et la classe « misérable » où ils sont quasiment les uns sur les autres et mangent que ce qu’ils ont apporté. Bref, peu importe.

Alors que le transsibérien traverse la Sibérie, une bande de soldats renégats (des déserteurs, si vous préférez. N’oubliez pas que c’est la Première Guerre Mondiale et que l’armée russe souffre face à l’armée allemande.) provoque le déraillement du train. Avec l’accident, de nombreux passagers sont morts, d’autres sont abattus par les soldats renégats et certains survivants se cachent.

Quatre d’entre eux ont marché plusieurs heures vers le nord. Suffisamment loin, ils s’installent. Il y a un capitaine de l’armée, une aristocrate, un révolutionnaire et un jeune homme (plutôt étudiant, ancien militaire non volontaire et complètement pacifiste).

Ensemble, même s’ils se détestent, ils doivent collaborer pour survivre.

Ils ont tous par défaut trois actions par jour, si jamais ils sont malades, ça peut passer à deux points.

La première des choses qu’ils font, c’est de déblayer la neige pour faire un feu (et puis autour d’eux). Déblayer la neige va leur permettre de récupérer quelques matériaux.

Une fois le feu allumé, il faut l’entretenir en mettant des éléments à bruler régulièrement… mais pas trop pour éviter d’être visible de trop loin.

Quelques points autour du jeu

Les choses suivantes à fabriquer sont le purificateur d’eaux et la marmite pour préparer des repas chauds (comme la soupe aux champignons). Ces deux éléments sont des améliorations du feu de camp.

Vous avez aussi quatre espace pour : un endroit de repos, une barrière, un endroit où soigner et un atelier. Ils sont tous plus ou moins importants et se construisent avec des matériaux que vous allez récupérer (ou fabriquer pour certains).

La récupération de matériaux (mais aussi de nourritures) se fait lors d’expéditions. Une expédition doit avoir au moins deux personnes et ils peuvent explorer de deux à trois zones par groupe.

Notez que tous les soirs, après les actions, il y a des interactions entre les survivants dans le moment conversation, deux sujets que vous avez choisi parmi plusieurs sont abordés.

Il y a beaucoup beaucoup de choses à raconter sur Help Will Come Tomorrow. La place manquant, faites moi signe si vous voulez que je continue.

Au niveau des éléments Steam, les succès sont fonctionnels, la traduction est disponible dans trois langues dont l’anglais et pour les cartes, il va falloir patienter encore un peu !

Ma conclusion

Ce que j’apprécie dans ce jeu indépendant, c’est déjà son côté historique mais aussi le fait que ce soit un jeu de simulation. J’aime beaucoup les jeux de simulation et encore plus ceux de survie et ici, il ne faut pas se le cacher, tout est très bien fait, simple, logique, passionnant et addictif.

Alors, c’est évident, si ce genre de jeu vous plait, n’attendez pas, achetez Help Will Come Tomorrow dès maintenant dans la boutique de Steam. C’est un jeu extra !

Help Will Come Tomorrow est disponible depuis le 21 avril 2020 sur Steam (Microsoft Windows et Linux) et sur consoles (PlayStation4 et Xbox One).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]