Death’s Gambit est un jeu d’action développé par le studio White Rabbit et publié par Adult Swim Games.

Concernant le studio White Rabbit, c’est son premier jeu sur Steam et franchement, c’est extraordinaire. Quand à l’éditeur Adult Swim Games, nous les connaissons tous, j’ai du tester une demi-douzaine de leurs jeux sur Graal.

Pour la catégorisation de Death’s Gambit, c’est principalement un « jeu d’action » avec de forts éléments de « jeu de plateformes » et de légers éléments d’un « jeu de rôle »… je vous l’accorde, ce n’est pas simple de le mettre dans une catégorie.

Introduction à Death’s Gambit

Votre nation est en guerre. Vous êtes le capitaine d’une escouade de soldats et vous êtes envoyé sur le champs de bataille. Vous vous appelez Sorun.

Mais avant tout, vous devez choisir la classe de votre personnage tout en sachant que chaque classe a des caractéristiques qui lui sont propres ainsi que des talents. Vous avez le choix entre : soldat, assassin, chevalier de sang, magicien, noble, sentinelle et acolyte de la mort. Oui, je sais, la dernière classe fait un peu bizarre comme profession, mais elle trouve toute sa raison d’être en avançant dans Death’s Gambit.

Reprenons. Votre escouade a été massacrée par les forces ennemis, vous êtes le seul survivant. L’officier ennemi se moque de vous, vous traite de lâche et vous accuse d’être responsable de la mort de votre troupe. Un dernier combat (que vous jouez) vous oppose à lui et, évidemment, vous gagnez.

Alors que vous quittez le champs de bataille, vous croisez la Mort. Celle-ci vous propose un contrat, en échange de la possibilité de revenir à la vie après chaque mort, vous devrez le moment venu exécuter ce que celle-ci exige de vous.

Evidemment, vous n’avez pas le choix et acceptez… tout guerrier apprécie d’être immortel.

La Mort met à votre disposition un cheval démoniaque et ainsi commence votre aventure.

Quelques points autour du jeu

Les petits chefs sont forts mais pas impossible alors que les chefs sont tout simplement imbattables à mon niveau, mais bon, je ne suis pas une référence dans ce genre de jeu.

Si vous vous demandez où est le côté jeu de rôle dans Death’s Gambit, sachez que vous trouverez des objets mais aussi des équipements un peu partout (représentés, souvent, par une boule bleue). En allant dans la partie inventaire, vous pouvez les disposer sur votre personnage.

Si vous faites l’acquisition de Death’s Gambit sur la PlayStation 4, sachez que le jeu propose d’acheter des bonus pour personnaliser votre interface PS4. C’est original. J’aimerais bien la même chose sur Steam.

Justement à propos de Steam, les succès, les cartes et la traduction dans six langues différentes dont le français sont disponibles. Parfait !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien, j’apprécie son histoire, sa construction et je me suis même laissé tenté par son graphisme pixelisé. Ah oui, la musique est super, surtout celle d’introduction.

Alors ? Si vous aimez ce genre de jeu, je ne peux que vous encourager à acquérir Death’s Gambit dans la boutique de Steam. Pour ceux qui ont un très petit budget, je vous conseille d’attendre les soldes, le jeu est descendu une fois en dessous de 4 euros.

Death’s Gambit est disponible depuis le 14 août 2018 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (PlayStation4).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]