Bios Ex – Yami no Wakusei est une histoire interactive développée et publiée par le studio italien Gogen Soft.

C’est la première création du studio Gogen Soft et il faut le reconnaître, il assure et j’espère en voir plus de leur part.

Après, pour la catégorisation, c’est simple. Bios Ex – Yami no Wakusei est une « histoire interactive » et personne ne peut dire le contraire. Une « histoire interactive » est comme un livre avec des illustrations et parfois, des choix à faire permettant de faire évoluer l’histoire dans un sens ou l’autre. Ici, avec vos différents choix, l’histoire propose quatre fins différentes.

Introduction à Bios Ex – Yami no Wakusei

L’histoire se déroule au Japon à la fin du XXème siècle.

Vous jouez un jeune homme s’appelant Eiza. Oui, il est important de préciser que c’est un homme car pendant une grande partie du jeu, j’étais persuadé que c’est une femme… pour moi, Eiza est la version japonaise du prénom Elsa, mais je me trompe surement. Donc, vous vous appelez Eiza Gaido et vous avez 22 ans.

Vous vous réveillez en prison, vous avez un gros mal de tête et vous ne vous rappelez pas la ou les raisons de votre présence dans ce lieu.

Une femme qui s’appelle Nao et est la directrice adjointe d’un hôpital vient vous chercher, vous avez été muté dans son établissement. Bon, très vite, vous allez découvrir que son hôpital est un hôpital psychiatrique.

Bios Ex – Yami no Wakusei compte cinq protagonistes principaux : Eiza (le jeune homme que vous jouez et qui vient d’être interné dans l’hôpital), Nao (la directrice adjointe de l’hôpital), Supra Solokova (l’infirmière qui vous est dédiée dans l’hôpital), Shizune (la fille de 16/18 ans de Nao) et le directeur de l’hôpital (dont le nom est Shimura).

Quelques points autour du jeu

L’histoire compte plusieurs rebondissements, je ne vais pas tout vous dévoiler mais voici quatre points importants :
– Nao est accroc à vous et désire qu’ensemble vous vous échappez de l’hôpital.
– Supra est votre ancienne petite amie et peut le redevenir.
– Vous, Eiza, êtes un mutant.
– Shizune est aussi une mutante.

Pour les éléments Steam, les succès sont disponibles. La traduction est inexistante, Bios Ex – Yami no Wakusei est disponible qu’en anglais. Quand aux cartes, beaucoup de jeux d’histoire interactive en ont, il faut donc être patient !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très sympa. Si ce qui vous dérange dans les histoires interactives sont les scènes pour adultes, sachez qu’il n’y a rien de choquant et visible dans celui-ci.

Alors, bien évidemment je vous conseille d’acquérir Bios Ex – Yami no Wakusei dans la boutique de Steam, l’histoire est très bien et les graphismes sont bons (mon seul reproche, c’est que l’histoire se déroule sur plusieurs jours (semaines ?) et ils gardent tous la même tenue tout le temps).

Bios Ex – Yami no Wakusei est disponible depuis le 3 avril 2020 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]