Monster Train est un jeu de cartes de combats développé par le studio Shiny Shoe et publié par Good Shepherd Entertainment.

Je dois avouer que je ne connais pas le studio Shiny Shoe (et je le regrette bien), ils ont à leur actif plusieurs jeux et quand je vois ce qu’ils font avec Monster Train, il y a une chose dont vous pouvez être sûr, ce sont des très très bons ! Quand à l’éditeur Good Shepherd Entertainment, j’ai déjà eu l’occasion de tester plusieurs des jeux qu’ils éditent (y compris à l’époque de Gambitious Digital Entertainment) et quand vous achetez un jeu chez eux, vous pouvez être sûr de ne pas vous tromper !

Pour la catégorisation de Monster Train, c’est sans conteste un jeu de cartes de combats de type rogue-like (dans le sens où les adversaires que vous affrontez ne sont pas gravés dans le marbre et que ça change d’une partie à l’autre).

Introduction à Monster Train

L’histoire de ce jeu est géniale. Je pense qu’il doit exister un certain équilibre entre le bien et le mal (le Paradis et l’Enfer). Mais, il y a d’autres personnes qui pensent l’opposé, à savoir que c’est leur camp qui doit remporter.

Dans Monster Train, c’est le Paradis qui a quasiment gagné. Les anges, les archanges et les différents seigneurs de guerre du Paradis ont mené une attaque surprise au coeur de l’Enfer et ont réussi à étouffer les feux de l’Enfer. Imaginez la débâcle.

Vous êtes au commande du dernier train à destination de l’Enfer et il a pour énergie motrice le dernier brasier (un extrait des feux de l’Enfer). Vous, de votre côté, vous devez le défendre à tout prix et atteindre la source des feux pour lui redonner vie… quand à l’autre camp, il va tout faire pour vous massacrer.

Pour équiper votre train, vous pouvez sélectionner deux clans parmi cinq (et justement, au commencement, trois sont à débloquer). Vous avez donc le choix entre les démons (Cornus) et les créatures de la nature (Eveillés). Selon le clan principal, vous aurez un champion différent qui vous coûte rien en point et qui va évoluer petit à petit.

Quelques points autour du jeu

Avant d’atteindre le dernier wagon contenant le brasier, les créatures du Paradis vont avoir trois wagons à franchir. De votre côté, vous avez chaque tour de nouvelles cartes dans la main ainsi que trois points à dépenser.

Les cartes peuvent vous ajouter des soldats (attaque ou soutien) ou lancer des sortilèges (attaque ou soutien, aussi).

Certaines zones que vous allez traverser avec votre train vont vous permettre de trouver un lot d’améliorations (genre marchand, de l’or en plus, des artéfacts, des améliorations de cartes, etc). Un exemple d’amélioration de carte : J’avais un bonus d’armure de +10 me coutant zéro point d’action, je lui ai acheté chez le marchand une réapparition automatique chaque tour et un doublement des effets (+20)… je l’ai mis à répétition sur mon champion et il a pu abattre ainsi un chef de guerre du Paradis !

Pour les éléments Steam, tout est là, les cartes, les succès et les traductions (dans 6 langues différentes dont le français, MERCI !).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est génial (je pense que je l’ai déjà dit mais vous devez me croire), très bien réalisé, plein de bonnes idées et avec une forte dose de dépendance. Vous commencez à jouer, vous avez intérêt de n’avoir rien prévu pour les prochaines 24 heures (ça va être difficile pour ne pas dire impossible de s’arrêter !).

Alors, bien évidemment, je vous conseille d’acquérir sans plus tarder Monster Train dans votre boutique de Steam, ce n’est pas possible de le regretter !

Monster Train est disponible depuis le 21 lai 2020 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]