Elva the Eco Dragon est un jeu éducatif développé et publié par le studio Titan Deep Space Company.

Le studio a déjà réalisé plusieurs autres jeux éducatifs, ce qui différencie Elva the Eco Dragon des autres créations du studio, c’est qu’il met l’accent sur l’importance de l’écologie.

Pour la classification de Elva the Eco Dragon, j’ai hésité entre plusieurs catégories comme « jeu d’action », « jeu expérimental », « jeu de réflexion » ou « jeu éducatif » que j’ai finalement retenu. Tous les jeux éducatifs ne sont pas forcément barbant, la preuve avec celui-là.

D’ordinaire, je n’évoque pas le public ciblé pour le jeu que je teste. Elva the Eco Dragon s’adresse à tous avec une nette préférence pour les enfants et les jeunes adolescents (de langue anglaise ou espagnole).

Je tiens à préciser que lorsque j’ai joué à Elva the Eco Dragon, il était en accès anticipé.

Introduction à Elva the Eco Dragon

Vous jouez Elva, une jeune dragonne. Les dragons n’existant pas sur la Terre (hormis celui de Komodo), Elva est une extra-terrestre. Comme il n’y a pas d’ambassade terrienne sur sa planète et qu’elle a rencontré aucun douanier à son arrivée, je crois qu’il est possible de dire qu’elle est … une réfugiée !

Les dragons et dragonnes sont très respectueux de leur environnement. Chez eux, il n’y a pas un papier gras qui traîne sur le sol et ne parlons pas des mégots de cigarettes. En arrivant sur la Terre, ce qui a profondément choqué Elva, c’est combien nous sommes des irresponsables au niveau de la pollution (mais malheureusement, il n’y a pas que là au niveau irresponsabilité). Elle a donc décidé de se battre pour nous et pour l’amélioration de notre environnement.

Elva va faire enlever les gros déchets, ramasser les plus petits et les mettre dans les bonnes poubelles, changer les sacs en plastique des gens en des sacs en papier, planter des arbres, repousser les virus susceptibles de rendre les gens malades, etc.

Quelques points autour du jeu

Elva va intervenir dans différentes zones. Bien sûr, la pollution est de plus en plus forte et Elva va devoir être rapide. Dans la version en accès anticipé, juste les trois premières zones sont disponibles.

Une chose qui est important, ce sont les poubelles pour le tri sélectif. Il semble que les poubelles n’ont pas les mêmes représentations aux Etats-Unis et en Europe (plus particulièrement en France). En France, nous utilisons trois couleurs (vert, jaune et bleu)… aux Etats-Unis, je ne sais pas trop… ce qui fait qu’à chaque fois qu’Elsa apporte un nouveau déchet ramassé, je dois tester les trois avant de trouver la bonne !

Pour les éléments Steam, Elva the Eco Dragon a les succès (même si cela ne s’affiche pas dans la liste) et la traduction dans deux langues (anglais et espagnol). Pour les cartes, il va falloir attendre.

Ma conclusion

Globalement parlant, ce jeu indépendant est bien sympa et je pense qu’il est très pratique pour sensibiliser les jeunes (mais aussi les plus vieux) à l’écologie et à l’importance de garder notre planète propre.

Alors ? Bien sûr que je vous recommande d’acquérir Elva the Eco Dragon dans la boutique de Steam. L’achat de ce jeu divertira votre (vos) enfant(s) plusieurs heures et surtout, vous ferrez une bonne action en soutenant un studio faisant des logiciels éducatifs (et ludiques en même temps).

Elva the Eco Dragon est disponible en accès anticipé depuis le 19 mai 2020 sur Steam (Microsoft Windows). la version définitive du jeu sera en vente fin 2020 / début 2021.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]