Cette présentation de Donkey Kong est une commande. Quand envoyé à la personne qui me l’a demandé, il a fait ensuite le mort, c’était il y a 18 mois. Si cela vous intéresse des présentations de vieux jeux, pourquoi pas… ça m’a plus de rédiger celui-ci.


Donkey Kong est un jeu de plateformes développé et publié par la société japonaise Nintendo.

Rapide retour dans le passé

En 1980, Hiroshi Yamauchi (le président de Nintendo) demande à Shigeru Miyamoto (designer) et Gunpei Yokoi (ingénieur) de travailler sur un jeu pour le marché américain.

Nintendo étant en négociation pour obtenir les droits d’exploitation de Popeye, certains évoquent que le dessin animé a pu servir de source d’inspiration à ce qui deviendra Donkey Kong.

En 1981, le jeu est prêt et sort pour la première fois en borne d’arcade, aux Etats-Unis.

Donkey Kong devient rapidement un succès (il a même fait quelques millionnaires), il est alors petit à petit porté sur différentes consoles comme la Game and Watch en 1982, la NES en 1986 et n’oublions pas la Wii U en 2013.

Les personnages de Donkey Kong

Il y a trois personnages dans ce jeu, des personnages qui deviendront tous des acteurs incontournables de nombreux autres jeux de Nintendo.

Mario, il n’était pas encore plombier et se faisait connaître alors sous le pseudo de Jumpman (que nous pouvons traduire en français par l’homme sauteur). Vous vous doutez bien que ce surnom vient du fait que Mario saute énormément dans ce jeu, ce qui aujourd’hui nous semble naturel dans un jeu de plateformes.

Pauline, la jeune femme qui a été enlevée. Certains m’ont même suggéré que son nom de famille est Peach (Pauline Peach) et que c’est la première de la famille à se faire kidnapper.

Donkey Kong, le grand méchant gorille, a enlevé Pauline, a mis en valeur Mario en le transformant en héros et surtout, énorme responsabilité, a donné son nom au jeu.

Les niveaux du jeu

Le premier niveau, tout le monde le connaît, c’est un classique de chez classique. Donkey Kong se trouve au sommet d’un bâtiment en construction. Pauline est juste à côté de lui. Mario, au pied de cet immeuble, grimpe d’échelle en échelle pour atteindre et sauver Pauline. Donkey Kong envoie des tonneaux à un rythme soutenu.

Mario a accès à de rares marteaux pour exploser les tonneaux et ainsi progresser vers le sommet. Notez qu’irrégulièrement, des flammes (dangereuses pour Mario) progressent sur le parcours. Il faut absolument les éviter.

Arrivé au sommet, prêt à délivrer Pauline, celle-ci est amenée plus loin par Donkey Kong.

Dans le deuxième niveau, il n’y a plus de tonneaux mais des sortes d’éclairs électriques que Mario va devoir éviter. Vous allez aussi avoir à sauter de plateforme en plateforme en passant de temps en temps sur un ascenseur.

En plus des éclairs, il y a toujours les flammes à fuir. La bonne nouvelle, c’est qu’elles restent sur leur plateforme.

Une fois de plus, Donkey Kong emporte Pauline plus loin quand Mario s’approche trop près.

Dans le troisième et dernier niveau, Mario a décidé de mettre fin une fois pour toute à l’enlèvement.

Cette fois-ci, il y a juste les flammes à éviter. L’objectif est d’ôter les rivets qui tiennent la construction où se trouve Donkey Kong, il y en a 2 par étages sur un total de 4 étages.

Une fois tous les rivets enlevés, la construction s’écroule, Donkey Kong est assommé et Mario peut rejoindre Pauline et vivre avec elle le Grand Amour !

Est-ce la fin ?

Non, pas vraiment, comme précisé plus tôt, Donkey Kong est juste assommé. Quelques minutes plus tard (le temps que vous accédez au niveau suivant), notre méchant gorille est très en colère, il enlève de nouveau Pauline, se rend au somment d’un autre bâtiment en construction et balance une nouvelle fois des tonneaux vers Mario dès que celui-ci s’approche. Encore ? Et oui, vous recommencez les tableaux mais en plus rapide, plus difficile et plus méchant.

Si les premiers niveaux étaient une balade dans un grand classique des jeux de plateformes, à partir de maintenant, il va falloir être vigilant, bien manier son contrôleur et utiliser ses réflexes.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]