198X est une sorte de compilation de jeux développé et publié par le studio suédois Hi-Bit Studios.

C’est le premier jeu du studio Hi-Bit et pourtant, il semble que ce ne soit pas leur première création, en effet, plusieurs membres du studio semblent avoir une expérience assez riche dans le monde des jeux vidéo… ce qui explique la qualité du jeu.

Pour la catégorisation, ce n’est pas simple dans la mesure où 198X est composé de plusieurs mini-jeux tous différents les uns des autres. J’ai retenu « compilation de jeux » mais j’aurais pu mettre « jeu expérimental » ou même « jeu d’arcade » (bien que…).

A 2 ou 3 endroits différents, j’ai lu que 198X est la partie 1 (l’épisode 1 ???). Je ne sais pas si j’ai mal compris ce qui est écrit ou bien si une ou des suites sont attendues, mais comme disait je ne sais plus qui, « les histoires les plus courtes sont les meilleures ».

Introduction à 198X

Nous sommes dans les années 1980 et vous jouez une jeune femme. Nous sommes surement dans une grande ville des Etats-Unis. Lorsque vous descendez du métro, vous rencontrez des droguées et de punks à chien (sans les chiens) qui vous agressent.

Premier jeu, il va falloir vous battre contre ces déchets de l’humanité tout en sachant qui si vous venez à mourir, vous réapparaissez et continuez votre parcours jusque votre appartement.

Petite cinématique et vous arrivez dans une salle avec plein de bornes d’arcade. Vous décidez de jouer à un shoot them up (un SHMUP évoquant énormément l’excellent Katakis) et ainsi de suite.

Quelques points autour du jeu

Faire un jeu « hommage » pour les années 1980, pourquoi pas. J’ai connu cette époque et je me rappelle que je m’émerveillais devant les créations des studios allemands, anglais et même français. MAIS, aujourd’hui, 40 années après, pour rien au monde je ne veux retourner dans ces années là en terme d’informatique ou même de jeux. Quand je vois ou j’entends des jeunes qui trouvent que les jeux de cette époque sont fabuleux et qui chantent des louanges pour tout ce qui est en pixel ou avec des musiques style chip-tunes, ça me désole… personne ne veut retourner à l’époque des chariots et des chevaux pour se déplacer et bien, c’est la même chose pour les jeux ! Une promenade à cheval de temps en temps, pourquoi pas mais surement pas tout le temps, pareil pour les jeux !

Pour les éléments Steam, il y a juste les succès. Il n’y a pas de cartes pour 198X et quand à la traduction, aucune… le jeu est disponible uniquement en anglais.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est sympathique, c’est un bel hommage aux années 1980 et à certains jeux qui ont marqués cette époque… mais Dieu sait qu’il y en a énormément à qui il faut rendre hommage et en plus si vous ajoutez tout ce qui est japonais et consoles, ça fait encore plus.

Alors, il faut l’acheter ou pas ? Oui, bien sûr que je vous invite à posséder 198X, c’est un beau et bon jeu, faites en l’acquisition sur Steam et jouez avec les soirs où vous êtes pris de nostalgie pour la fin du XXème siècle.

198X est disponible depuis le 20 juin 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation4, Xbox One et Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]