Unrailed! est un jeu de gestion de trains développé par le studio suisse Indoor Astronaut et publié par Daedalic Entertainment.

C’est le premier jeu du studio Indoor Astronaut, qui, si j’ai bien compris, a été commencé alors que les membres du studio étaient à l’université. Concernant l’éditeur Daedalic Entertainment, tout le monde le connaît, il est derrière de nombreux jeux de qualité dont certains sont désormais des classiques.

Quand à la catégorisation, Unrailed! est plus qu’un « jeu de gestion de trains » ou alors un mais très complet… mais je reviens tout de suite dessus.

Je tiens à vous rappeler que lorsque j’ai joué à ce jeu, il était en accès anticipé, donc non terminé.

Introduction à Unrailed!

Avant tout, soyons d’accord, il n’y a pas d’histoire dans ce jeu. Ce sont des niveaux (des mondes ?) générés aléatoirement où votre train va d’une gare à une autre.

Les choses importantes à prendre en compte sont :
– que le conducteur du train est un abruti. Les rails ne sont pas encore posés, il lance déjà la locomotive (pas grave si elle explose, après tout, ce n’est pas la sienne !).
– que vous n’avez pas de rails d’avance, vous devez donc couper du bois, piocher de la pierre et amener l’ensemble dans un wagon spécial qui vous fabriquera des rails. Ensuite, il faudra les positionner sur le sol devant la locomotive jusqu’à rejoindre la prochaine gare !
– que vous pouvez avoir des bandits qui vont détruire ce qu’ils peuvent tant que vous les avez pas éclaté à coup de pioche ou hache.
– que vous devez contourner certains obstacles ou construire un (des) pont(s) pour traverser fleuves, rivières ou lacs.

Voilà, vous avez le principe du jeu, construire une voie ferrée d’une gare à l’autre en évitant que le train déraille et en traitant tous les problèmes qui peuvent apparaître.

Quelques points autour du jeu

Normalement, Unrailed! est prévu de se jouer à deux (en ligne ou en local avec un écran partagé), mais, nous savons tous qu’une grande partie des joueurs sont seuls (vous n’êtes pas obligé de me regarder, oui, je joue seul !), il est donc possible de jouer en solo à Unrailed! et, pour vous aider, le studio a mis en place un robot obéissant à vos ordres (par défaut, il coupe des arbres). La première chose que je fais, de mon côté, c’est de lui dire de ramasser les ressources et de construire des rails, il les apporte au bout de la voie ferrée.

Un évènement qui peut arriver, c’est que le train prenne feu. Ramassez vite le sceau, allez à côté du fleuve ou du lac pour remplir le sceau (restez juste immobile, ça va vite) et ensuite, allez à côté de l’élément du train qui est enflammé et hop, vous balancez le contenu du sceau sur les flammes et ça éteint le feu (du wagon ou de la locomotive, il reste les autres à vous occuper, bien sûr !).

Une fois que votre train a atteint sa gare, c’est gagné et vous recevez un point. Ce point peut être dépensé pour acheter de nouveaux wagons ou améliorer ceux que vous possédez déjà, vous pouvez aussi changer de locomotive mais ça coute plusieurs points !

Pour les éléments Steam, il y a des succès, la traduction dans 14 langues (dont le français, Merci !) et pour les cartes il va falloir surement patienter un peu.

Ma conclusion

J’ai bien aimé jouer à ce jeu indépendant même si parfois, j’ai trouvé les choses un peu confuses. J’ai hate de voir la version définitive du jeu avec une campagne, enfin, j’espère… régénérer gare après gare un nouveau parcours, c’est chiant !

Alors ? Bien sûr que je vous conseille d’acheter Unrailed! dans la boutique de Steam, c’est un bon jeu (alors qu’il n’est pas encore terminé, je vous le rappelle), c’est une production Daedalic (tout ce que produit Daedalic est bon, vous n’avez pas à avoir de doute dessus) et surtout, c’est fait en Suisse (avec toute la perfection typique de cette nation).

Unrailed! est disponible depuis le 9 septembre 2019 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). La version définitive du jeu devrait être disponible courant 2020.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]