RAD est un jeu d’action développé par le studio Double Fine Productions et publié par BANDAI NAMCO Entertainment.

Vous connaissez le studio Double Fine Productions sur Graal, j’ai rédigé de nombreuses actualités sur leurs jeux et testé plusieurs d’entre eux. Ce studio est exceptionnel et d’ailleurs a été acheté l’année dernière (juin 2019) par Microsoft. Quand à l’éditeur BANDAI NAMCO Entertainment, tout le monde le connaît, il est derrière de grosses licences comme des jeux indépendants extraordinaires (par exemple RAD !).

Quand à la catégorisation de RAD, j’aurais mis que c’est un « jeu d’exploration » car c’est ce que vous faites, découvrir un nouveau territoire mais il y a tellement d’affrontement que « jeu d’action » me semble plus réaliste.

Au fait, les niveaux sont générés aléatoirement dans RAD, c’est donc un jeu de type rogue-like.

Introduction à RAD

Le jeu se déroule sur notre planète dans un futur peut être pas si lointain que ça. La Terre a connu pour nous ne savons quelle raison deux guerres atomiques à la suite l’une de l’autre contaminant définitivement le sol de la planète.

Des survivants, il y en a et ce sont des enfants (où sont les parents ? à moins qu’ils naissent par clonage ou spontanément ???). Ils ont réussi à survivre grace aux machines purifiant l’air, arrosant les récoltes, donnant de l’électricité, etc, mais la source d’énergie alimentant les machines s’épuise. Il faut aller sur les terres contaminées pour en trouver une nouvelle.

Un ou une volontaire chez les enfants doit se désigner pour partir pour cette mission.

Vous avez le choix entre trois personnages pour commencer (il y en a 8 au total, les autres devront être débloqués petit à petit) : Pouffiasse, Jimkata et Bastonneur… je suppose qu’il y a juste l’esthétique qui change.

Pour revenir à l’histoire, vous subissez une transformation et vous supportez désormais les radiations qui ne sont plus mortelles pour vous dorénavant. Vous recevez aussi une batte de baseball, votre arme (très bien pour un enfant qui doit survivre dans une zone hostile).

Prêt (ou prête), vous êtes expédié sur Terre.

Quelques points autour du jeu

Vous avez plein de monstres à combattre, des méchants, des très méchants et des très très très méchants.

Vous allez trouver des cassettes (à rapporter dans votre base, une sorte de monnaie, je suppose) et des disquettes (ce sont des sortes de clés qui vous permettra de dévérouiller des coffres).

En combattant, vous gagnez de l’expérience et quand vous montez de niveau, vous débloquez aléatoirement une mutation (par exemple des ailes, ou une peau résistante aux lacs toxiques, ou une tête explosive que vous pouvez envoyer au loin, etc). Au début, vous découvrirez même un accès vers des caves où se trouve un temple qui vous permet de gagner une seconde mutation.

Vous découvrirez aussi des marchands mais ils sont trop chers au début, donc ignorez les.

Quand vous avez nettoyé la zone des monstres et activé les deux machines, une porte s’ouvre vers la suite avec plusieurs mutants alpha qui vous attendent (et pas pour discuter).

Attention, n’ayez pas peur, c’est un jeu où vous allez mourir encore et encore et recommencer de nombreuses fois.

Le jeu a tout ce qu’il faut pour les éléments Steam, des succès, des cartes et la traduction dans neuf langues différentes dont le français. Merci.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est extraordinaire. Il est très bien fait avec une difficulté progressive et puis, l’histoire tient bien la route (c’est important l’histoire dans un jeu).

Alors, évidemment que je vous encourage à acheter RAD dans la boutique de Steam, vous ne pouvez pas le regretter. Bon, si le studio veut sortir une extension avec plus de mutations, plus de personnages, je crois que personne ne va se plaindre !

RAD est disponible depuis le 20 août 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation4, Xbox1, Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]