Bartlow’s Dread Machine est un jeu de tir développé par les studios Beep Games et Tribetoy et publié par Beep Games.

Les deux studios ont déjà sorti au moins un jeu avant. Pour le studio Beep Games, c’est Voodoo Vince: Remastered (sorti le 18 avril 2017) et pour le studio Tribetoy, c’est Bow to Blood: Last Captain Standing (sorti le 3 avril 2019). Ils ont mis tous les deux leurs compétences en commun et le résultat est là, c’est l’excellent Bartlow’s Dread Machine.

Concernant la catégorisation de Bartlow’s Dread Machine, nous sommes tous d’accord, c’est un « jeu de tir ». Lorsque j’ai commencé à jouer, je me suis dit que le jeu est plus précisément un « rail shooter » (que je pense pouvoir traduire par un « jeu de tir à déplacement contrôlé »), mais non. Même si le trajet est prédéfini dans Bartlow’s Dread Machine, il en reste pas moins que vous avez le choix entre plusieurs voies et que vous contrôlez votre personnage pour vous tourner dans telle ou telle direction et revenir en arrière, si c’est ce que vous souhaitez. Je propose donc de rester avec juste « jeu de tir ».

Une chose importante, lorsque j’ai joué à Bartlow’s Dread Machine, il était encore en accès anticipé. Les premiers niveaux sont terminés et je peux même dire, parfait. Mais, c’est tout. Les autres ne sont pas encore implémentés et viendront petit à petit compléter le jeu.

Introduction à Bartlow’s Dread Machine

La première des choses à faire lorsque vous commencez le jeu est de sélectionner votre personnage. Vous avez le choix entre quatre hommes et quatre femmes. Ce sont les mêmes au niveau des caractéristiques, il y a juste le sexe et la couleur de peau qui changent.

Ensuite, vous choisissez votre difficulté, il y a cinq niveaux allant de très facile à impossible.

L’histoire commence à New York (aux Etats-Unis si vous avez oublié où c’est), vous jouez un (ou une) agent des services secrets qui patrouille au milieu de la population new-yorkaise. Aujourd’hui, c’est un jour spécial, le Président de la République Roosevelt vient dans notre ville et comme tous les agents, vous devez assurer sa protection.

Tout à coup, vous entendez des coups de feu… vous courrez vers le bruit et découvrez un de vos collègues au sol. Il vous prévient que des « anarcho-satanistes » (des punks à chien ???) viennent d’enlever le Président, il vous en indique un qui est en train de s’enfuir.

Vous courrez derrière pour sauver Roosevelt, le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Plus vous progressez dans le jeu, plus vos adversaires sont coriaces. Les premiers que vous allez affronter sont vos collègues « zombifiés », ils attaquent uniquement au corps à corps et ne sont pas vraiment rapides. Ensuite, ce sont des individus qui tirent à distance, eux, ils sont faibles, en un coup, ils meurent. Etc.

En vous déplaçant sur les rails, vous trouverez trois points importants et parfois, il faudra même faire demi-tour pour les emprunter. Il y a la caisse à munition qui rempli à fond toutes les munitions de vos armes, il y a la bouteille (alcool ou fiole de guerrison) qui vous soigne et il y a l’insigne de policier qui est le point de sauvegarde.

Une autre chose importante, lorsque vous tuez un ennemi, il fait tomber de l’argent. Au bout de quelques secondes, cet argent est avalé par le sol (???), donc dépêchez-vous de le ramasser. Avec cet argent, vous allez pouvoir acquérir des équipements supplémentaires entre chaque niveau. La première chose que j’ai acquis (et je vous conseille de faire la même chose), c’est une arme secondaire. Si votre fusil est à cours de munition, le pistolet est pratique jusqu’à la prochaine caisse.

Pour l’intégration des éléments Steam, Bartlow’s Dread Machine a déjà les succès et la traduction dans 6 langues différentes dont le français. Merci ! Quand aux cartes, je ne m’inquiète pas, ça ne devrait pas tarder !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une vraie réussite et je pense qu’il devrait permettre aux joueurs mal à l’aise avec les jeux de tir de se réconcilier avec ceux-ci… enfin, c’est mon cas, je l’aime beaucoup !

Alors, bien évidemment que je vous conseille d’acquérir sans plus tarder Bartlow’s Dread Machine dans la boutique de Steam, c’est un excellent jeu à un prix très très abordable. Merci à vous pour cette création !

Bartlow’s Dread Machine est disponible depuis le 30 juillet 2020 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows). Le jeu devrait être accessible dans sa version définitive pour fin 2020.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]