Maid of Sker est un jeu d’horreur développé et publié par le studio gallois Wales Interactive.

Si vous suivez régulièrement (ou irrégulièrement) Graal, vous connaissez bien le studio Wales Interactive, ils sont à l’origine de nombreux jeux d’horreur ou de type FMV (avec des scènes filmées) comme développeur ou comme éditeur. C’est un acteur incontournable du Royaume-Uni.

Quand à la catégorisation, nous sommes tous d’accord pour dire que c’est un « jeu d’horreur ».

Introduction à Maid of Sker

Le jeu se déroule à la fin du XIXème siècle. Vous jouez un jeune homme qui s’appelle Thomas Evans et l’amour de votre vie, votre fiancée s’appelle Elisabeth Williams.

Nous ignorons tout de la rencontre entre Thomas et Elisabeth, mais ce que nous pouvons supposer, c’est que Thomas est dans une grande ville du Pays de Galle (peut être Cardiff) comme professeur de musique. Une lettre très inquiète d’Elisabeth provoque le déplacement immédiat de Thomas, en train, vers la maison de Sker où est retenue sa fiancée. Elle semble être la victime de son père et demande à Thomas de composer une mélodie pour combattre les forces du mal.

Ce qui est surprenant, c’est que le train s’arrête à Sker. Vous descendez, suivez le seul chemin qu’il y a et qui vous amène devant la grille de l’hôtel. Celle-ci étant fermé, vous devez contourner, passer par un petit chemin, rentrer dans un petit bâtiment où vous découvrez un enregistrement de la mère d’Elisabeth (qui semble avoir été la première victime de son mari abusif) mais surtout où vous apprenez que toute interaction avec le phonographe sauvegarde la partie.

Vous continuez et arrivez enfin devant l’hôtel. La première impression compte et là, elle n’est pas vraiment bonne. A l’extérieur, des diligences sans chevaux sont garées à la va vite, des valises éventrées traînent… dans l’entrée, ce n’est pas mieux… les bagages s’empilent n’importe comment et l’impression qui en ressort, c’est que c’est un endroit abandonné depuis longtemps (au moins plusieurs semaines).

A peine êtes-vous arrivé qu’un téléphone sonne. C’est Elisabeth. Elle vous prévient qu’elle est réfugiée dans le grenier, se cachant de son père, son oncle et les employés de l’hôtel. Elle vous demande de trouver plusieurs cylindres de cuivre et surtout d’être silencieux car des créatures rôdent dans l’hôtel.

Le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Maid of Sker est un superbe jeu. Je ne peux donc pas vous raconter toute l’histoire car 1/ c’est trop long et il me faudrait faire plusieurs articles dessus et 2/ ça détruirait toute l’intrigue du jeu.

MOI, il y a une question que je me pose d’entrée, directe… comment Elisabeth sait-elle que vous venez d’arriver dans l’hôtel ? Et puis, enfermée depuis plusieurs semaines dans le grenier, elle a un accès directe à la cuisine du grenier pour survivre ?? Bref, tout ça semble plutôt inquiétant. La preuve que les femmes font tout ce qu’elles veulent de leur homme quand celui-ci est amoureux. Il perd tout discernement.

Au niveau des éléments Steam, Maid of Sker a déjà la totale : les succès, les cartes et la traduction dans 13 langues différentes, dont le français. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est fabuleux. La chose que j’ai adoré le plus, c’est la musique… je n’ai pas compris les paroles, ce n’est pas grave, mais la mélodie et la voix donnent un résultat incroyable. Après, l’ambiance du jeu est assez oppressante en elle-même, l’aventure commence le soir et en plus, dans l’hôtel, tous les volets sont clos. Avec le faible nombre de lumière, mon premier réflexe aurait été d’attendre le matin avant d’entrer dans l’hôtel et le second, d’ouvrir les volets dans chaque pièce où je pénètre… mais bon, j’ai du trop jouer aux jeux de rôle.

Alors ? Bien évidemment que je vous encourage à acheter Maid of Sker dans la boutique de Steam, surtout si vous avez un faible pour les jeux d’horreur !

Maid of Sker est disponible depuis le 28 juillet 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation4 et Xbox 1).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]