Double Kick Heroes est un jeu de rythme développé par le studio français Headbang Club et publié par Headbang Club et Hound Picked Games.

C’est le premier jeu du studio Headbang Club et franchement, c’est tout simplement génial… mais bon, d’un autre côté, les membres du studio ont tous un passif dans la création de jeux plutôt énorme ce qui explique le résultat. Quand à l’éditeur Hound Picked Games, ce sont des nouveaux dans la publication de jeux vidéo indépendants et je suis bien content qu’ils soient là car sans eux, j’aurais jamais entendu parlé de Double Kick Heroes alors que nous sommes presque des « voisins ».

La preuve que de très bons studios dans la création de jeux peuvent avoir une communication de merde !

Concernant la catégorisation de Double Kick Heroes, nous sommes d’accord que c’est un « jeu de rythme » … pour ceux qui ne connaissent pas ce genre, des musiques sont jouées, des (certaines) notes s’affichent à l’écran et il faut appuyer sur une ou des touches lorsque chaque note passe à un endroit précis… c’est tout ! Il n’y a pas énormément de jeux de rythme dans le milieu indépendant car ça touche un public vraiment très très spécifique.

Introduction à Double Kick Heroes

Il y a plusieurs modes de jeu, je me suis penché sur « histoire » qui correspond à la campagne. Pour la difficulté, il y a 5 niveaux du plus simple (rock) au plus difficile (extrême). J’ai essayé rock pour découvrir l’histoire et ensuite violence (avant extrême) pour le plaisir de la difficulté (et non, je ne veux pas de psychanalyse sur cette déclaration !).

Un groupe de hard-rock (composé de deux jeunes femmes et trois jeunes hommes) s’est enfermé pendant trois mois dans une salle pour préparer leur concert (oui, trois mois sans sortir… et oui, ils avaient de gros congélateurs pour avoir suffisamment de quoi manger … et oui encore, ils ont coupé leurs téléphones et internet) avec des entrainements et des répétitions à la chaine.

Le jour J, ils sont prêts. Alors que le rideau se lève, ils se lancent avec fureur et passion dans leur premier morceau et découvrent leur public… ce sont des zombies !!!

Pendant leurs trois mois de répétition, il y a eu un apocalypse de zombies et cela annule tout simplement le concert ! Nos amis quittent au pas de course la salle, sautent dans leur voiture et partent pour un long voyage vers une nouvelle salle de concert accueillante et sans zombies.

Evidemment, ils se font pourchasser par les zombies et heureusement pour eux, leur voiture est une gundillac (la version cadillac avec des armes).

Quelques points autour du jeu

Tirer, conduire, rencontrer des personnalités, tirer encore, améliorer, affronter des chefs et tirer toujours… c’est une aventure au rythme d’une musique endiablée.

Justement à propos de musique, la personne derrière celle-ci est Frédéric Motte plus connu sous le nom de « Moby »… pas le chauve, mais le chevelu… bon, il semble que maintenant son pseudo soit « Elmobo » … à force de confusion, tout le monde imaginait qu’il est américain ! Bref, pour revenir à la musique, F. Motte est une personnalité incontournable de la scène métal française et je dirais même plus, internationale. Avec Double Kick Heroes, nous avons une « ode » à cette musique !

Pour les éléments Steam, nous avons tout… les succès, les cartes et la traduction dans 10 langues différentes dont le français (Merci … car nous savons tous que ce n’est pas évident d’écrire en français pour des Français).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est extraordinaire. La difficulté est progressive et la musique est fabuleuse. Le reste… hmm, c’est bien !

Alors, si vous aimez le métal (et rien que pour cette raison), achetez sans tarder Double Kick Heroes dans la boutique de Steam et, si vous n’êtes pas trop fauché (ce qui est rare à notre époque sauf si vous habitez chez Papa Maman), prenez aussi l’OST.

Double Kick Heroes est disponible depuis le 13 août 2020 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) et sur consoles (Xbox One et Nintendo Switch).

[Total : 1   Moyenne : 5/5]