Don’t Escape: 4 Days to Survive est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio polonais Scriptwelder et publié par Armor Games Studios.

Le studio Scriptwelder développe des jeux depuis une dizaine d’années. Les premiers étaient en flash et aujourd’hui, ils sont sur les ordinateurs. Notez que le studio a sorti deux compilations rassemblant plusieurs jeux en flash d’une même série sur Steam. Concernant l’éditeur Armor Games Studios, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs de leurs jeux sur Graal et c’est toujours extraordinaire.

Don’t Escape: 4 Days to Survive est la suite des jeux flash Don’t Escape à Don’t Escape 3 ou de la Don’t Escape Trilogy sur Steam.

Pour la catégorisation de Don’t Escape: 4 Days to Survive, le studio le classe comme un « jeu d’aventure de type point & click » et d’ambiance post-apocalyptique, je suis d’accord. En réfléchissant bien, il aurait même été possible de le mettre comme un « jeu de survie ».

Introduction à Don’t Escape: 4 Days to Survive

Le jeu commence, vous êtes en plein cauchemar. Vous êtes dans une maison fermée, vous ouvrez une fenêtre et une nuée d’insectes rentrent dans la maison et vous dévorent.

Vous vous réveillez. Ouf, vous êtes bien dans votre tente miteuse au milieu de nul part. Vous vous appelez David et vous êtes un jeune homme, un des rares survivants après l’apocalypse. En vous étirant, vous observez au loin une étrange nuée. Et oui, c’était bien un cauchemar prophétique ! Face à l’énorme masse d’insectes qui arrive, votre seule chance pour survivre est de trouver un endroit où vous barricader et vous cacher lors de son passage. A vue d’oeil, vous estimez que vous avez quatre jours pour trouver cet endroit !

Certains, ultra-négatifs, iront de nouveau dans leur tente pour dormir tranquille pendant 4 jours et ensuite, ben, il ne reste pas grand monde, il y aura une personne de moins !

MAIS ce n’est pas votre cas. Vous avancez, encore et encore, passez le mur énorme en le brisant avec le marteau que vous avez réparé, continuez à avancer pour atteindre une maison blanche. Dans la grange, vous trouvez un tuyau, brisez la fenêtre devant la maison et rentrez dedans. Et oui, … c’est bien la maison de votre cauchemar. C’est là où vous devez faire votre refuge.

Le temps restant doit être utilisé à réparer la fenêtre, renforcer partout, trouver des provisions et pourquoi pas d’autres survivants… si c’est une jeune femme, surement pour repeupler la planète et si c’est un mec, jouer aux cartes !

Quelques points autour du jeu

Le temps a beaucoup d’importance dans Don’t Escape: 4 Days to Survive. Pour certaines actions, il vous serra demandé si vous êtes prêt à passer XX minutes à faire telle ou telle chose. Des fois, l’action est incontournable, parfois facultative… sachant que vous avez un temps limité pour organiser votre survie, le temps est très rapidement une denrée précieuse.

Le studio est spécialisé dans les jeux d’aventure et l’ensemble tient la route. Par contre, plusieurs autres studios l’ont montré en faisant un graphisme type XXIème siècle et ça a tout de suite plus de gueule, ici, Don’t Escape: 4 Days to Survive est avec un graphisme pixelisé… c’est triste.

Pour les éléments Steam, il y a la totale à savoir les succès, les cartes et la traduction dans trois langues mais pas le français…. ben oui, qui parle français aujourd’hui !?

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent et si vous aimez jouer les survivants d’un apocalypse dans les jeux d’aventure, et bien, vous allez l’adorer !

Alors ? Bien évidemment que je vous conseille à faire l’achat de Don’t Escape: 4 Days to Survive dans la boutique de Steam et si le prix semble un poil trop élevé, mettez-le dans votre liste de souhaits, vous serez prévenu quand il sera en solde !

Don’t Escape: 4 Days to Survive est disponible depuis le 11 mars 2019 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]