Mable & The Wood est un jeu de plateformes développé par le studio anglais Triplevision Games et publié par Graffiti Games.

Concernant le studio Triplevision Games, il y a juste une personne dedans et Mable & The Wood est son premier jeu. Franchement, je suis impressionné par la qualité du travail, bravo. Quand à l’éditeur Graffiti Games, vous le connaissez, j’ai déjà eu l’occasion de tester certains de leurs jeux.

Pour la catégorisation de Mable & The Wood, le studio insiste sur le fait que c’est un « jeu metroidvania »… peut être. Comme vous le savez, n’ayant jamais eu de consoles, je n’ai jamais eu l’occasion de jouer à « metroidvania » et je dors très bien la nuit ! Donc, pour revenir aux catégories, Mable & The Wood est un « jeu de plateformes », tout simplement.

Introduction à Mable & The Wood

Des villageois récitent une invocation pour obtenir de l’aider face aux monstres et montres-en-chef qui hantent la région. Leurs Dieux (d’humeur conciliante) envoient aux villageois une jeune fille armée d’une épée à deux mains. Je vous préviens de suite, elle ne peut pas se battre à l’épée et quand la jeune fille va se déplacer, elle va tirer l’épée.

Sauver seule un village quand vous êtes une jeune fille, c’est difficile. Sachez qu’elle possède un pouvoir particulier, la jeune fille peut changer de forme. Au début, elle peut prendre la forme d’une fée, posant ainsi l’épée pour voler et se poser où elle souhaite puis ensuite la rappeler vers elle quand elle redevient humaine. L’épée brise, tue et détruit tout ce qui se trouve sur son chemin en rejoignant la jeune fille.

La forme de fée est temporaire, le temps que dure la mana de la jeune fille. Rassurez-vous, en tant qu’humaine, elle retrouve en quelques secondes toute sa mana.

Vous allez, au fur et à mesure de votre progression dans le jeu, rencontrer d’autres monstres en chef. Tuer ces chefs vous permettra d’acquérir leur pouvoir. Par exemple, le premier monstre en chef que vous allez affronter est une araignée géante… une fois morte, vous aurez le pouvoir de devenir aussi une araignée, de lancer une toile avec votre épée au bout et ainsi de détruire ce qui se trouve sur votre passage ou se planter dans une parois pour progresser ensuite sur la toile et vous en servir pour vous balancer.

Quelques points autour du jeu

Le studio (enfin, l’auteur du jeu) affirme qu’il est possible de faire l’intégralité de Mable & The Wood sans tuer une seule des créatures. Il y a donc au moins deux fins pour le jeu. Quelque part, il a raison (le studio), est-il possible de libérer du mal un pays en massacrant tous ceux que nous considérons comme des monstres ?

Vous allez rencontrer beaucoup d’humains pendant votre aventure. Ils ont tous quelque chose à dire et c’est, la plupart du temps, n’importe quoi.

Pour l’intégration des éléments Steam, vous obtiendrez les succès et la traduction existe dans 8 langues différentes dont le français, merci ! Pour les cartes, ce n’est pas tout de suite.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est bien et même très bien. Je suis sûr qu’il est possible de l’améliorer ou de le faire plus long, mais je pense qu’il faut garder en mémoire que c’est l’oeuvre d’une seule personne et que c’est un travail qui a pris 5 années.

Alors ? Evidemment que je vous conseille d’acheter Mable & The Wood dans la boutique de Steam, c’est un beau qui a toute sa place dans votre ludothèque. Pour le prix, patientez, lors des soldes, il devient à la portée de tous !

Mable & The Wood est disponible depuis le 23 août 2019 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]