Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning est un jeu de rôle et d’action développé par le studio allemand Kaiko Games et publié par THQ Nordic.

Ce jeu est une nouvelle version de Kingdoms of Amalur: Reckoning sorti à l’origine le 10 février 2012 développé par les studios 38 Studios et Big Huge Games et publié par Electronic Arts. Cette nouvelle version comprend le jeu d’origine (refait, bien évidemment) ainsi que ses extensions.

Ce qui est fabuleux avec Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning et forcément le jeu d’origine, c’est que le célèbre écrivain R. A. Salvatore est le créateur du monde ainsi que ses peuples et ses traditions. Notons qu’il n’a jamais été payé pour son travail, le studio d’alors (38 Studios) ayant fait faillite.

Pour revenir à Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning, le studio Kaiko Games a de nombreux jeux à son actif ainsi que plusieurs développement de grands classiques. Quand à l’éditeur, nous connaissons tous THQ Nordic.

Je tiens à préciser qu’il y a énormément de choses à dire sur Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning et ça ne va pas être possible de tout raconter. Je vais donc donner mes premières impressions.

Introduction à Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning

Si j’ai bien compris, le continent d’Amalur est en guerre. Il y a d’un côté les races « jeunes » comme les humains, les elfes, les gnomes, etc et de l’autre, une race ancienne à tendance pacifique, les faes. Une tribu chez les faes a décidé de supprimer les autres races de ce monde, la guerre a commencé.

Les faes possèdent l’immortalité, ce qui les avantage. Un scientifique gnome travaille aussi sur celle-ci.

Justement, deux gnomes amènent au rebus un cadavre. C’est vous (et c’est le moment de la création du personnage). Après avoir été balancé dans les sous-sols, vous vous réveillez sur une pile de morts. Vous ramassez une épée et quittez la pièce.

Pour résumer, vous rencontrez un gnome, qui réalisant qui vous êtes, décide de vous amener au scientifique. Celui-ci est heureux car il découvre en vous sa première réussite dans ses expériences sur l’immortalité. Malheureusement, son laboratoire est attaqué par les troupes ennemis, il vous encourage à fuir et trouver le tisseur de destin.

Quand vous rencontrez le tisseur de destin, il vous apprend que chaque individu dans Amalur possède un destin prédéfini. Ce n’est pas votre cas, vous avez la maîtrise de celui-ci en plus de posséder des pouvoirs uniques. S’estimant dépassé, il vous envoie vers un tisseur de destin plus puissant.

Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning commence.

Quelques points autour du jeu

Bon, avant, tout n’est pas le tutoriel mais vous avez qu’une route à suivre avec une quête principale. A partir du moment où vous choisissez votre destin, vous vous retrouvez avec plusieurs quêtes (principales et secondaires).

Ce que j’adore, c’est la création d’un personnage dans un jeu. Ici, vous avez le choix du sexe, de la race (bonus ici ou bonus là), de votre dieu (ou aucun – apportant encore d’autres bonus) puis ensuite de votre physique. Selon ce que vous avez retenu, c’est ce qui s’affichera dans le jeu.

Au moment du choix du destin, vous faites le choix de la classe de votre personnage : guerrier, magicien ou voleur. Bien sûr, rien ne vous empêche en montant de niveau de développer des compétences dans chacune des trois classes.

Pour les éléments Steam, il y a évidemment l’ensemble, les succès, les cartes et la traduction dans 8 langues différentes dont le français, Merci. Je tiens à préciser que pour le français, l’allemand et l’anglais, même l’audio a été traduit !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est tout simplement fabuleux. Il fait parti de ceux que j’appelle des « triple i ». Il a tout d’un grand. La bonne nouvelle, c’est qu’une extension (un DLC) est annoncé pour courant 2021. J’espère que THQ Nordic va continuer à porter en avant ce jeu, voire faire appel à R. A. Salvatore pour développer encore plus ce monde.

Alors ? Si vous aimez les jeux de rôle médiéval fantastique, il n’y a pas de doute, vous devez acheter sans tarder Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning dans la boutique de Steam. C’est le genre de jeu de rôle avec lequel je pourrais rester à jouer 24h/24 pendant un nouveau confinement.

Kingdoms of Amalur: Re-Reckoning est disponible depuis le 8 septembre 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation4 et Xbox1).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]