Void Bastards est un jeu de tir (FPS) développé par le studio australien Blue Manchu et publié par Humble Games.

Ce n’est pas le premier jeu du studio Blu Manchu et ça se voit, il maîtrise très bien le sujet du début à la fin. Quand à l’éditeur Humble Games, nous le connaissons tous pour ses compilations de jeux et de livres qu’il propose régulièrement depuis plusieurs années. Dernièrement, il s’est mis à publier des jeux et il en a énormément à son actif, même si nous n’en entendons pas vraiment parler.

Pour la catégorisation de Void Bastards, c’est sans conteste un « jeu de tir à la première personne » se déroulant dans un univers de type science-fiction.

Laissez moi vous raconter l’histoire.

Introduction à Void Bastards

Vous vous réveillez dans une petite cabine d’un vaisseau. Vous avez un pistolet à la main, mais il n’a pas de munitions. Par un interphone, une voix vous donne votre mission, vous devez récupérer une imprimante pro se trouvant à l’autre bout du vaisseau (je vous rassure, il n’est pas grand).

Des méchants, vous allez en voir mais vous n’allez pas en croiser… pour l’instant. Par contre, vous allez croiser une tourelle dans une pièce qui servait de bureaux, accroupissez vous, passez vite les endroits où elle guette et profitez en pour piller tout ce qui est accessible et prenable.

Une fois que vous avez l’imprimante pro, une sorte d’alarme se déclenche, des gardes (?) viennent de pénétrer dans le vaisseau, il faut s’échapper.

Alors que vous atteignez le sas d’évacuation, les gardes surgissent, tirent et vous tuent. Votre corps est éjecté dans l’espace. A ce moment là, un robot, un parasite se détache de votre corps, rejoint une navette qui alors s’éloigne pour rejoindre un gros vaisseau, un vaisseau prison.

Ce vaisseau prison fait parti d’un énorme dépotoir de vaisseaux spatiaux dont beaucoup sont à l’état d’épaves. Les robots (gardiens) ont le pouvoir dans ce vaisseau prison et ils utilisent les prisonniers (que vous jouez) qu’ils sortent de cryogénisation pour accomplir des missions qu’ils sont incapables de faire. Quand un meure, un nouveau est réveillé.

Votre mission finale, je ne sais ce que c’est mais vous allez avoir plein de missions intermédiaires à résoudre avant.

Quelques points autour du jeu

Votre prisonnier, personnage, a des points de vie. Quand il se fait tirer dessus, il en perd. Quand il mange, il en regagne… mais encore faut il trouver de quoi manger !

Quand vous pénétrez dans un vaisseau, vous avez en temps que ce que vous possédez comme oxygène. Certains vaisseaux ont de quoi vous recharger.

Dans les vaisseaux, il y a des monstres en tout genre. Il faudra les tuer. Vous avez des objets à récupérer pour votre mission et du bonus qui vous servira pour créer des équipements supplémentaires ou améliorer ce que vous possédez. N’hésitez pas à aller dans le centre de commandement de chaque vaisseau pour avoir les pièces, les monstres et les trésors à récupérer.

Void Bastards a des succès, pas encore de cartes et la traduction dans neuf langues différentes, dont le français. Merci !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est extraordinaire. L’histoire est superbe, le graphisme excellent, la programmation soignée et la jouabilité parfaite, bref, vous avez compris, c’est un très bon jeu.

Alors, c’est évident, je vous encourage sans attendre à acheter Void Bastards dans la boutique de Steam. Il est vrai qu’il est un peu cher en temps ordinaire, mais si vous patientez un peu, vous l’aurez pour environ 12 euros en temps de solde et c’est un très bon prix pour cet excellent jeu !

Void Bastards est disponible depuis le 29 mai 2019 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) et sur consoles (PlayStation4, XboxOne et Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]