Roof Rage est un jeu de bagarres développé et publié par le studio français Early Melon.

Concernant le studio Early Melon, je ne sais rien dessus, enfin, pas grand chose. Je suppose qu’il y a qu’une seule personne dans ce studio qui fait tout de A à Z (la programmation, le graphisme, le scénario, … sans oublier le café et de passer le balais de temps en temps) et que Roof Rage est son premier jeu.

Pour la catégorisation, nous sommes d’accord (le studio et moi-même) sur le fait que c’est un « jeu de bagarres » ou si vous préférez un « jeu de baston ».

Introduction à Roof Rage

L’histoire … hmmmm, je rigole, il n’y a pas d’histoire !

Vous pouvez jouer seul (contre des bots bien évidemment) ou à plusieurs. En mode multijoueurs, c’est du un contre un lorsque vous jouez par Internet avec un inconnu quelque part sur la planète et c’est jusque huit joueurs quand vous êtes en local. En mode local, si vous êtes huit, prévoyez au moins deux gros canapés (voire trois si vous aimez le confort), huit contrôleurs et un écran géant. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’y a pas d’écran partagé, la mauvaise nouvelle, c’est de retrouver son personnage parmi les huit !

Le jeu compte un total de 13 personnages… chacun choisit le sien tout en sachant qu’il ne peut pas y avoir deux fois le même. Chacun des personnages possède ses propres coups, bon, je l’ai lu quelque part parce que même si j’ai cherché dans tous les coins de Roof Rage, je n’ai pas trouvé la fiche récapitulative de chaque personnage avec ses caractéristiques, ses points forts et ses points faibles… peut être que l’objectif en plus d’être le dernier personnage vivant est de les deviner et de les apprendre pour chacun des 13 !

Si vous faites une partie locale, vous pourrez choisir le toit (parmi douze) où vous allez vous battre.

Quelques points autour du jeu

Comment perdre ? Et bien, chaque joueur (vous, vos copains et copines assis sur les canapés et ceux joués par l’ordinateur) a deux vies et pour chaque vie, vous avez une petite barre qui réduit au fur et à mesure que vous vous prenez des coups. Si vous tombez du toit, c’est fatal, vous perdez une vie… si vous tombez une seconde fois, vous perdez !

Comment gagner ? Et bien, en étant le dernier et donc après avoir tué tous vos adversaire ou choisi de les pousser tous du toit !

J’aime beaucoup Roof Rage et je n’ai qu’un seul reproche à lui faire, c’est d’avoir fait le choix du tout asiatique. La première fois où j’ai joué au jeu, je me suis dit que c’est un petit jeu génial fait par un petit studio chinois… mais non (pour la deuxième partie), c’est un français ! Pourquoi ne pas avoir retenu des personnages européens, ça aurait été vraiment original !!

Au fait, quand la partie est terminée, c’est « Game Over » et pas juste « Game » !

Pour l’intégration des éléments Steam, il y a des succès et la traduction dans onze langues différentes. Pour les cartes Steam, il va falloir patienter.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très sympa. Si vous avez beaucoup de canapés et occasionnellement beaucoup de copains et copines qui adorent se battre virtuellement à l’asiatique (hein, pas à l’européenne), c’est le jeu qu’il faut avoir !

Alors, faites vous plaisir et achetez Roof Rage dans la boutique de Steam sans plus attendre. Si vous êtes éternellement fauché, attendez les soldes, le prix est descendu jusque -80% !

Roof Rage est disponible depuis le 16 octobre 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]