GRID est un jeu de courses automobiles développé et publié par le studio anglais Codemasters.

Le studio Codemasters est connu de tous pour ses différentes séries de jeux de courses. GRID en est l’une d’entre elles ayant débuté en 1997 sous le nom de TOCA (pour Touring Car Championship). C’est donc le dixième jeu de la série TOCA et le cinquième de la sous-série GRID.

Si vous aimez les jeux de courses automobiles, vous devez être surpris avec la sortie de GRID en 2019 car un jeu du même nom est déjà sorti par Codemasters le 28 mars 2013. Déjà, la date n’est pas vraiment 2013. 2013, c’est la sortie OS X du jeu, la vraie date est le 30 mai 2008. Ensuite, le nom du jeu n’est pas vraiment GRID. Ce nom est celui donné pour le marché américain (et Steam est en Amérique, je vous rappelle), le nom pour le marché européen était et est toujours Race Driver: GRID.

Avec deux jeux du même développeur et éditeur ayant le même nom, Steam a décidé de retirer le plus ancien au niveau de ses pages boutiques. Pour les possesseurs du premier GRID, vous l’avez toujours et le second s’affichera sous le nom GRID 2019. Si vous n’avez que le second, tout va bien.

Introduction à GRID

Les courses s’effectuent sur des circuits et … c’est tout.

Bien sûr que non, il y a beaucoup de choses à dire sur ce jeu et c’est loin d’être tout, MAIS je ne suis pas le joueur passionné des courses de voitures. Vous me mettez entre les mains le premier GRID et GRID 2019, j’ai une très nette préférence pour le premier pour sa convivialité, son interactivité et son intuitivité.

GRID 2019 est superbe, le graphisme, le bruitage, les modélisations, j’adore. Mais pour son interface et ses commandes, je déteste. Voici deux petits exemples, je lance le jeu et direct, je me retrouve dans une course … pas même de menu, pas même de création et de choix d’équipe, sans parler du choix de la course, des automobiles, rien. L’autre exemple (et là, je vous assure, Codemasters devrait faire un procès au blaireau qui a pris cette décision chez eux, ils sont sûr de gagner des milliards avec), ce sont les touches pour conduire la voiture. Intuitivement, vous pensez à ZQSD (ou en anglais WASD), à la rigueur aux quatre flèches du clavier et bien, non… ces touches ne fonctionnent pas, vous devez utiliser Q,W; … bizarre… je dirais même plus malsain !

Quelques points autour du jeu

Bon, pour revenir sur le jeu GRID en lui même. Il semble qu’il possède six championnats différents. Vous en choisissez un, vous participez à la compétition avec différentes voitures et différentes courses et votre objectif est de vous positionner le mieux possible.

Il semble que si vous vous montrez trop proche d’autres joueurs (gérés par l’intelligence artificielle du jeu), ceux-ci peuvent réagir de manière agressive… agressive comme s’éloigner encore plus ? comme bloquer le passage ? comme se liguer avec d’autres et foncer sur vous ?

Pour les éléments Steam, GRID a des succès et est traduit intégralement dans 7 langues différentes. Pour les cartes, je ne suis pas sûr qu’elles viendront de suite, mais patientons.

Ma conclusion

Sincèrement, ce jeu indépendant est superbe mais ça s’arrête là. Peut être et surement que les passionnés du genre adorent ce qu’est devenu la série, moi, je n’aime pas du tout et je préfère quand le jeu était tourné vers le joueur avant tout.

Alors ? Si vous adorez ce style de jeu, faites vous plaisir ou bien patientez et attendez qu’il soit en mega réduction pour acquérir GRID dans la boutique de Steam.

GRID est disponible depuis le 10 octobre 2019 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation 4 et Xbox 1).