Batbarian: Testament of the Primordials est un jeu de plateformes développé par le studio Unspeakable Pixels et publié par DANGEN Entertainment.

Il semble que ce soit le premier jeu du studio Unspeakable Pixels et franchement, chapeau ! Quand à l’éditeur DANGEN Entertainment, il est derrière de nombreux jeux et Batbarian: Testament of the Primordials (que je vais appeler dorénavant Batbarian) est le premier que je teste de ceux qu’ils ont publié.

Concernant la catégorie de Batbarian, il est présenté comme un « jeu de plate-forme mêlant action, aventure, puzzles et une bonne dose d’auto-dérision », de mon côté, je me suis arrêté à un « jeu de plateformes ». Il y a aussi des éléments de « jeu de combats » (préparez vous à vous battre encore et encore) et de « jeu de rôle » (discussion et évolution de votre (vos) personnage(s)).

Introduction à Batbarian: Testament of the Primordials

Déjà, un gros point positif, c’est que dès le commencement du jeu, vous choisissez si vous voulez jouez une barbare ou un barbare. Le fait d’être l’une ou l’autre ne change rien en soit sauf le graphisme du personnage, l’histoire est la même et les caractéristiques aussi !

Vous vous promenez sur le bord d’une falaise avec votre animal de compagnie, une chauve-souris luisante qui s’appelle Pip. Vous êtes pris dans une embuscade par une petite armée de géants qui vous prennent pour un voleur et décident de vous balancer du haut de la falaise.

La chute est longue, très longue et même si l’arrivée est douloureuse, vous vous en sortez sans aucun dégât et bien vivant. Vous vous trouvez dans un réseau de grottes et votre premier objectif est de trouver la sortie. D’ailleurs, vous allez évoluer très vite en curiosité et en un désir d’aller de plus en plus loin dans cet énorme ensemble de grottes.

Vous passez de tableau en tableau ce qui correspond à chaque fois à une énorme grotte qui peut être sous-divisée en plusieurs parties. Vous trouvez parfois des trésors, parfois des monstres, parfois des passages secrets et … parfois de quoi discuter un morceau !

Quelques points autour du jeu

Au début, vous allez affronter que des blobs verdâtres et petit à petit de nouveaux monstres de plus en plus forts vont s’ajouter. La bonne nouvelle, c’est que pour les coffres, certains contiennent que des pièces d’or mais d’autres ont des objets magiques qui vous donnent des bonus passifs, des cartes, etc.

Evoluant dans des grottes donc un endroit très sombre, il vous est parfois utile d’envoyer votre chauve-souris luisante en exploration. Pour cela, vous avez la compétence « lancé » et vous balancez son fruit préféré qu’elle suit sans hésiter. Vous pouvez aussi lancer des pierres pour activer des leviers à distance.

Le premier personnage que vous allez rencontrer et sauver est un magicien. Même si vous n’aimez pas ce genre d’individu, il se propose de vous accompagner et vous pourrez l’utiliser pour lancer des sorts contre vos ennemis. Je suppose qu’il y aura la possibilité d’en rencontrer d’autres par la suite.

Pour les éléments Steam, Batbarian a les succès et est traduit dans sept langues différentes… mais étrangement pas le français ????

Ma conclusion

Franchement, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec ce jeu indépendant. C’est vrai que je n’aime pas le graphisme pixelisé et quand un jeu n’est pas traduit, mais… disons que je me suis adapté. Ce jeu est tellement addictif que j’ai toujours cherché à faire 5 minutes de plus et encore et encore.

Alors, c’est évident, je vous encourage à acheter Batbarian dans la boutique de Steam. Je ne sais pas combien d’heures de jeu sont possible mais j’espère que c’est énorme et puis… pourquoi ne pas faire un DLC avec des personnages différents à jouer avec d’autres armes, avec de nouvelles compétences, … ça pourrait être original !

Batbarian: Testament of the Primordials est disponible depuis le 15 octobre 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]