Mad Father est un jeu d’horreur développé par le studio chinois Sen et publié par Playism.

Pour le studio Sen, il a plusieurs jeux à son actif et Mad Father est le premier qu’il a fait paraître sur Steam. C’est une réussite comme jeu. Quand à l’éditeur Playism, nous le connaissons tous et le suivons régulièrement sur Graal. Il est derrière de nombreux excellents jeux indépendants.

Pour la catégorisation de Mad Father, il est indiqué sur la page de la boutique de Steam que c’est un « jeu d’exploration et d’horreur ». C’est exact, il y a des éléments d’un « jeu d’exploration » mais Mad Father est principalement et avant tout un « jeu d’horreur ».

Introduction à Mad Father

Le jeu nous raconte l’aventure d’une jeune fille de onze ans appelée Aya Drevis. Aya habite avec son père dans une grande demeure située en Allemagne (Bon, les allemands d’aujourd’hui ont des prénoms à coucher dehors et des noms de famille américaine… bienvenue au XXIème siècle).

Sa mère est décédée il y a un an de cela. C’est l’anniversaire de sa mort demain.

Son père est un chercheur. Il travaille sur nous ne savons pas quel projet dans son laboratoire situé au sous sol de sa demeure.

Son père est assisté dans ses recherches par une jeune femme appelée Maria (si je me rappelle bien). Il se trouve que c’est aussi sa maîtresse. Il n’ose pas avouer à sa fille sa relation.

Du laboratoire, Aya peut entendre des cris, des gémissements, des hurlements, des supplications, … Aya ne sait pas ce que fait son père et ne veut pas le savoir.

Alors qu’Aya dort, elle est réveillée en pleine nuit par le hurlement de son père. Elle se précipite hors de sa chambre pour découvrir des morts vivants dans la demeure, du sang, des monstres, des poupées vivantes et des fantômes.

Quelques points autour du jeu

Un fantôme appelé Ogre n’est à priori pas agressif. Il explique à Aya que toutes ces créatures sont des victimes de son père et qu’elles ne cherchent qu’à se venger.

Il va falloir explorer la demeure dans Mad Father et pour cela, éviter ces créatures vraiment monstrueuses (et encore plus pour une petite fille de 11 ans).

Il y a aussi un total de 20 gemmes à trouver à travers l’histoire. Une fois que vous les avez trouvé, vous débloquez un nouveau mode pour l’histoire.

Pour les éléments Steam, Mad Father a des succès, des cartes et la traduction dans trois langues différentes, dont l’anglais (rien en français).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien fait, l’histoire tient la route comme le reste du jeu (graphisme, programmation, sonorisation et jouabilité). C’est un excellent jeu même si je me demande si le père n’est pas un peu même largement coupable de la situation.

Alors, si vous aimez les jeux d’horreur (mais les vrais, pas les trucs psychologiques), n’attendez pas et achetez Mad Father dès maintenant dans la boutique de Steam.

Mad Father est disponible depuis le 5 novembre 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Nintendo Switch).