Haven est un jeu de rôle développé et publié par le studio français The Game Bakers.

Voici le dernier jeu du studio The Game Bakers qui depuis le début de son existence développe et publie ses jeux par lui même. Je tiens à préciser que je n’ai pas eu l’occasion de tester les précédents jeux de ce studio et je découvre donc avec Haven ses compétences.

Pour la catégorisation, ce n’est pas simple (enfin, je trouve). Sur la page d’Haven dans la boutique de Steam, il est précisé que c’est un « RPG »… je suppose que le studio veut parler de « jeu de rôle », c’est ce que j’ai retenu aussi. Pourtant, Haven n’est pas selon moi un jeu de rôle au sens classique du terme, c’est une réinvention (et une très bonne, je tiens à le préciser) de ce qu’est un jeu de rôle… de science fiction.

Introduction à Haven

Nous faisons dès le début la connaissance de Yu, une jeune femme blanche technicienne et de son amoureux, Kay, un jeune homme bronzé biologiste. Nous comprenons rapidement qu’ils ont fuit leur planète, une démocrature où la population doit se marier avec ceux que l’administration leur indique, qu’il y ait ou non de l’amour.

Yu et Kay ont pris des couloirs spatiaux pour atterrir sur cette planète inhabitée et classée comme dangereuse.

Alors qu’ils sont sortis se promener, un tremblement de terre provoque un accident au niveau de leur vaisseau. Ils vont devoir le réparer et ça va être la quête principale du jeu.

Bon, ils vont aussi découvrir des couloirs entre les différentes îles composant la planète.

Tout au long du jeu, vous pouvez guider soit l’un des personnages, soit l’autre… selon vos besoins ou tout simplement envie.

Quelques points autour du jeu

Pour rappel, Yu et Jay s’aiment, si vous ne faites rien pendant quelques secondes avec les personnages, ils vont en profiter pour échanger leurs salives et se tripoter dans tous les sens.

Une fois que vous regagnez le vaisseau (qu’ils appellent le nid), vous pouvez les faire manger (mais préparez la cuisine avant), discuter, dormir…

J’aime vraiment bien Haven mais j’ai quand même des reproches à faire.

– la plus importante, ce sont les erreurs de français récurrentes, trouvez-vous un prof de français ou un correcteur professionnel, s’il vous plaît.
– l’image de présentation… je ne sais pas pourquoi vous avez mis deux femmes sur celle-ci alors que le jeu nous met entre les mains une femme et un homme… peut être pour attirer certains hommes qui ne savent plus réfléchir quand le sujet est l’amour et que deux femmes s’affichent… mais c’est petit !
– les incohérences… l’histoire se passe dans un futur lointain (au moins 1000 ans, si ce n’est pas plus) et nous pouvons voir des livres (alors qu’aujourd’hui tout le monde ou presque lit sur sa tablette ou son téléphone… ça serait comme mettre des cassettes audio ou des vinyls), la présence d’un lit traditionnel, leurs vêtements très classiques, etc. Vous avez fait un effort en inventant des mots, poussez-le plus loin en imaginant un vrai futur et non pas un mâtiné de présent !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien, je crois que personne ne peut dire le contraire. Tout est bien fait ici, que ce soit l’histoire, le graphisme, le développement, …, tout. Mes seuls reproches (ils ont un chapitre plus haut) ne sont que des détails, même si corriger le français est urgent.

Alors, c’est évident, je vous recommande d’acheter sans tarder Haven dans la boutique de Steam ou, si vous n’avez plus un euro comme beaucoup, faites vous le offrir pour Noël par votre copine / copain… quitte à la / le jeter ensuite !

Haven est disponible depuis le 3 décembre 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur consoles (PlayStation5, Xbox1 et XboxX).