King's Bounty Dark Side - trois réfugiés

King’s Bounty: Dark Side est un jeu de rôle tactique développé et publié par le studio russe 1C Company.

King’s Bounty: Dark Side et les autres jeux de la sage King’s Bounty sont surement, à ce jour, mes jeux de rôle préférés.

Avant tout, il faut savoir que le premier épisode de la série King’s Bounty date de 1990 (d’ailleurs, j’ai réussi à trouver cette épisode ainsi qu’un émulateur, dès que je me trouve un peu de temps, j’y joue et j’en fait un test). Le créateur du premier King’s Bounty s’appelle Jon Van Caneghem et c’est lui qui a créé, ensuite, la célèbre série Heroes of Might & Magic.

En 2007, 1C Company rachète les droits de la franchise King’s Bounty. En 2008, King’s Bounty: The Legend suivi par King’s Bounty: Armored Princess (2009), King’s Bounty: Warriors of the North (2012) et King’s Bounty: Dark Side (2014).

King's Bounty Dark Side - neolene

King’s Bounty: Dark Side reste sur le même principe de jeu mais a un scénario qui va complètement dans le sens opposé. Dans les précédents épisodes, le Bien combat le Mal et vous, à travers votre héros, vous massacrez des orcs, des gobelins, des démons, des morts vivants à la pelle.

Avec ce nouveau jeu, c’est différent. Le Royaume des Orcs, celui des Démons et celui des Vampires viennent de subir une attaque simultanée provenant des forces de la lumière. Un représentant de chacune des races (Bagyr pour les orcs, Neolene pour les démons et Daert pour les vampires) se réfugie chez les nains, zone neutre. Ensemble, ils arrivent à la conclusion que le représentant des ténèbres est devenu trop faible face aux attaques de la lumière. Ils décident donc d’aller l’aider.

Quelque soit le personnage que vous avez choisi entre Bagyr le guerrier orc, Neolene la paladin démone ou Daert, le vampire mage, c’est lui ou elle qui vivra l’aventure. Le représentant des ténèbres vous donne Blackie, un demon qui a accès à des sorts spéciaux spécifiques aux trois races.

King's Bounty Dark Side - Bagyr

Je ne peux pas vous raconter toute l’histoire du jeu pour deux simples et bonnes raisons :

  1. ce n’est pas un test du jeu que je dois écrire mais le roman derrière le jeu
  2. je n’ai joué qu’une dizaine d’heure et je ne pense avoir fait qu’un petit dixième du jeu

Personnellement, mes personnages préférés sont les magiciens mais la race que je préfère par dessus tout, ce sont les orcs. J’ai donc joué Bagyr.

Dans le jeu, Bagyr est un personnage attachant. Il est comme beaucoup de guerriers, ce n’est pas une lumière, mais personne ne lui demande d’être un génie. Il a un code de conduite spécifique aux guerriers mais qui sait s’effacer devant sa loyauté aux Ténèbres.

Par exemple, on voit Bagyr donner la chasse à des pirates qui effrayent un petit garçon humain et d’un autre côté, on le voit gagner la confiance d’une jeune jouvencelle humaine amoureuse d’un archer et l’enlever ensuite pour les ténèbres.

King's Bounty Dark Side

Ce jeu est une merveille. Personne ne peut dire le contraire.

Le scénario est excellent et j’avoue que simplement le fait de jouer un personnage des ténèbres est un plaisir. C’est le sentiment de jouer le faible (celui qui se fait toujours massacrer par le gentil, l’humain) face au fort. Quand vous discuterez avec certains pnjs humains, vous découvrirez qu’il y a de sacrés ordures.

Je joue sur Mac, j’ai découvert tout au long du jeu quelques petits bugs, mais, je ne doute pas qu’ils vont être corrigés petit à petit. Le conseil valable pour moi et pour vous, c’est de faire des sauvegardes régulières. Après chaque bataille, je sauvegarde.

Pour les amateurs de jeu de rôle à la Skyrim, je vous préviens, ce n’est pas du tout la même chose. Dans Skyrim, c’est du jeu de rôle et vous vivez vos aventures et combats seul, ici, dans King’s Bounty: Dark Side, c’est un jeu de rôle tactique et vous êtes à la tête d’une armée.

Ma conclusion, elle est évidente. Il faut acheter ce jeu, vous ne le regretterez pas.

King’s Bounty: Dark Side est sorti en aout 2014 sur Steam.

[Total : 3    Moyenne : 2.7/5]