Bravada

Bravada est un jeu de combat développé et publié par le studio ukrainien Interbellum.

Tout le monde connaît l’expression, « jeu de nains, jeu de vilains », je vous rassure, ce n’est pas un jeu de vilains mais bien un jeu de nains. Ici, vous jouez un jeune nain imberbe… et oui, imberbe. Et comme vous pouvez vous en douter, cela le dérange tellement que ça a été l’occasion d’en faire un jeu !

Bravada - barbe

L’histoire de Bravada

Bravada raconte l’histoire d’un nain (dont on ne connaît ni le nom, ni le prénom) qui habite chez ses parents. Ce nain est malheureux comme tout car au lieu d’avoir un père forgeron, il a un père fermier (la honte pour lui) et surtout, il n’a pas un seul poil de barbe. Et oui, ce nain est complètement imberbe.

Le jeu va être les aventures de ce nain pour récupérer une plante qui devrait lui permettre de faire pousser rapidement une plante. Malheureusement pour lui, c’est une plante très rare et difficile à attraper pour plusieurs raisons.

Mais avant tout, le jeu débute avec une mission, une quête que vient de lui donner son père. Il doit… il doit aller récupérer des poules qui se sont échappées de leur enclos.

Et oui, il fallait avoir un père forgeron spécialisé dans la fabrication d’armes !

Bravada - combat

Un jeu de rôle ?

Evidemment, Bravada n’est pas un jeu de rôle.

Ce n’est pas parce que vous assignez des points soit à l’attaque, soit à la défense ou soit à la santé quand vous montez de niveau que cela transforme un jeu en un jeu de rôle.

Le jeu de rôle suppose une certaine liberté de mouvements, d’aventures, et là, rien du tout. Le personnage et tous ceux qu’il ramène autour de lui au cours du jeu suivent une voie toute tracée.

C’est un jeu de combat avec une légère gestion de l’évolution des personnages.

Ma vidéo du jeu Bravada

Pour faire la vidéo, j’ai recommencé ma partie et ça fonctionne avec un gros bug. Le bug, c’est que l’inventaire n’est pas, lui, remis à zéro. Vous vous en rendrez compte en visionnant la vidéo.

J’ai joué le tutoriel intégralement et la moitié du premier niveau.

Quand j’ai testé le jeu, j’ai joué au niveau facile. Au moment de l’enregistrement, j’ai joué au niveau normal… et on meurt très facilement au niveau normal !

Bravada - clavier anglais

Ma conclusion

Je viens juste de finir le livre de Markus Heitz, Les Nains. Comme vous vous en doutez, c’est un plaisir de jouer à la suite Bravada dont les héros sont aussi des nains.

Le jeu est tout simplement excellent. La réalisation est bonne, la musique et le graphisme sont très corrects, l’histoire et l’humour me plaisent, bref, c’est un bon, un très bon jeu.

Mais, il y a des choses qui ne vont pas :

  • la principale, ce sont les touches – le jeu est défini pour un clavier anglais et je suis désolé toute la planète n’a pas un clavier anglais. Il faut donner la possibilité de changer les touches au lieu d’imposer, comme ça !
  • le problème d’inventaire qui n’est pas remis à zéro – c’est secondaire et ce n’est pas grand chose à corriger

Mon plus grand souhait ? C’est simple, c’est d’avoir Bravada 2 !

Si vous aimez les nains ? Si vous estimez que mener une quête pour obtenir une barbe est valable ? Si vous êtes prêt à lever aussi une armée ? Alors, offrez vous Bravada, le jeu est disponible sur Steam et le mérite largement.

Bravada est disponible depuis août 2014 sur Steam.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]