Out There

Out There: Ω Edition est un jeu de survie développé et publié par le studio français Mi-Clos Studio.

Je me doute que certains vont contester le fait que ce soit un jeu de survie, alors, rapidement, je vais vous expliquer le pourquoi de cette classification.

Out There: Ω Edition trouve sa place dans les jeux de stratégie, de simulation, d’exploration et de survie.

– Pour la stratégie, j’ai des doutes sauf si choisir entre différents chemins dont on ne connaît rien demande d’être un grand stratège, ce n’est pas vraiment ce style.
– Pour la simulation, ça peut être le cas puisque vous gérez un vaisseau spatial et vous naviguez à travers l’Univers. Vous explorez l’espace autour de vous pour trouver le bon chemin vers la Terre.
– Ce qui nous amène à l’exploration. Mais nous savons tous que lorsqu’il y a dans l’exploration un ou des éléments pouvant amener la mort ou la fin du jeu, on tombe automatiquement dans la survie.
– Voilà, on revient à ce que je disais au début, Out There: Ω Edition est un jeu de survie.

Et je le reconnais, on trouve aussi dans le jeu une grande part d’exploration et des éléments de simulation.

Out There - géante bleue

Introduction à Out There: Ω Edition

Vous jouez un astronaute. Vous conduisez un cargo, le Nomad, qui transporte des matières premières entre la Terre et Ganymède, une des lunes de Jupiter.

Pendant le voyage, vous êtes dans un sommeil artificiel pour éviter de perdre inutilement des années.

Quand vous vous réveillez, une alarme sonne dans le vaisseau. Vous n’êtes pas arrivé à Ganymède, pire, vous n’êtes plus sur le trajet Terre – Ganymède et l’ordinateur est incapable de dire où vous vous trouvez et pourquoi vous vous trouvez à cet endroit là !

Devant vous, vous découvrez une station spatiale. Sa forme inhabituelle vous permet de reconnaitre son origine extra-terrestre. Vous décidez d’aller l’explorer.

Le jeu commence.

Votre moteur est en panne (c’est la raison de l’alarme), il faut le réparer et ensuite avancer vers la station spatiale.

Quelques points autour du jeu

A travers vos différentes explorations de planètes, vous allez ramasser des métaux ou des gaz. Dès le début du jeu, vous en avez trois qui sont disponibles dans votre vaisseau. Ils sont importants pour le déroulement du jeu et votre survie. Ce sont l’oxygène (pour vivre), l’hydrogène (pour faire avancer le vaisseau) et le fer (pour la structure du vaisseau).

Si jamais un de ces trois éléments vient à manquer dans votre vaisseau, vous avez perdu et le jeu est terminé.

Occasionnellement, vous pourrez tomber sur un vaisseau extra-terrestre vide. Vous pouvez faire un échange mais pesez bien le pour et le contre, les avantages et inconvénients.

Out There - vaisseau alien

Ma conclusion

Comme vous avez compris, j’adore Out There: Ω Edition et je vous le conseille sans hésiter… mieux, je vous ordonne de l’acheter !

Et puis, la musique a été composée par l’excellent Siddhartha Barnhoorn (encore un point de plus extrêmement positif).

Si vous aimez la science-fiction, si vous vous sentez une âme d’explorateur, si vous aimez découvrir de nouveaux mondes et de nouvelles races, si un jeu sans combat ne vous dérange pas, alors, n’attendez pas et achetez de suite sur Steam le jeu Out There: Ω Edition.

Out There: Ω Edition est sorti début avril 2015 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). Le jeu est aussi disponible sur iOS et Android.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]