Tibetan Quest

Tibetan Quest: Beyond the World’s End est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio serbe Brave Giant et publié par Artifex Mundi.

C’est un jeu d’objets cachés (Hidden Objects Game comme disent ceux qui parlent en anglais) que l’on peut reconnaître par une aventure à la première personne entrecoupée de mini-jeux dont une majorité de mini-jeux d’objets cachés.

Il faut le reconnaître, l’éditeur spécialiste des jeux d’objets cachés est sans conteste Artifex Mundi. Ils ont publié plusieurs dizaines de jeux et ont défini un standard de qualité pour ce genre de jeux.

Le titre en français est Quête tibétaine : Au-delà du bout du monde.

Tibetan Quest - objets cachés

Introduction à Tibetan Quest: Beyond the World’s End

Larissa et son petit ami, Roger, décident de partir en vacances au Tibet. Ce sont des Anglais de la haute société et avant de partir, ils disent au revoir à la tante de Larissa, Lady Pearson.

Au bout de trois semaines, Lady Pearson reçoit un courrier lui disant que Larissa et son compagnon ont disparu suite à une avalanche.

Se sentant une âme de Lara Croft, Lady Pearson prend le premier vol à destination de Lhassa, la capitale du Tibet. Vous visiterez, plus tard dans l’aventure, la ville de Shangri-La, toujours au Tibet.

Arrivée à Lhassa, elle est accueilli par le Consul de Grande-Bretagne ainsi que l’autorité locale (le Maire, je suppose).

Le jeu a commencé.

Quelques points autour du jeu

Comme je l’ai dit plus tôt, l’éditeur a mis en place un standard de qualité pour ces jeux d’objets cachés. Même si tous les jeux ont le même niveau, on peut ressentir que certains sont meilleurs ou plus mauvais sur certains points. Par exemple, dans Tibetan Quest: Beyond the World’s End, les cinématiques sont fabuleusement belles, les mini-jeux (hormis ceux d’objets cachés) sont légèrement plus difficiles que la moyenne et le côté vraisemblable ainsi que la traduction sont les points faibles.

A la fin de l’histoire, vous réussissez à mettre à genou le méchant. Celui-ci est surpris de sa défaite et s’enfuit avant que vous le détruisiez complètement. Devinez quoi ? Cette fin annonce clairement la possibilité d’une suite avec nos trois principaux protagonistes : Lady Pearson, Larissa et Roger… sans oublier le méchant (je sais, ça fait quatre mais, ce sont bien trois) !

Une fois que vous avez achevé le jeu principal, il y a un jeu plus court ensuite. Après l’avoir sauvé, Larissa est gravement malade. Lady Pearson doit partir dans les montagnes tibétaines récupérer dans un temple un objet magique très ancien qui aurait le pouvoir de sauver sa nièce.

Evidemment, toutes ces aventures n’auraient jamais eu lieu si Larissa et Roger étaient allés comme tout le monde passer leurs vacances à Ibiza, par exemple ! Aller au Tibet, quelle idée…

Tibetan Quest - sauver Larissa

Ma conclusion

Ce que je préfère le plus dans ce jeu, ce sont les cinématiques, regardez le tigre au début ! Après, globalement, le jeu est excellent, comme tous les jeux produit par Artifex Mundi. La durée de jeu est entre 3 et 5 heures, selon le temps que vous mettez sur les mini-jeux.

Si vous aimez les jeux d’objets cachés, si vous appréciez voir de belles cinématiques, si vous rêvez de destinations exotiques, si vous vous sentez prêt ou prête à affronter des dragons, ce jeu est fait pour vous. Vous pouvez acquérir sur Steam le jeu Tibetan Quest: Beyond the World’s End, n’hésitez pas.

Tibetan Quest: Beyond the World’s End est sorti début avril 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]