Karma Miwa

Karma Miwa est un jeu de plateformes développé par le studio danois Space Fractal et publié par OtakuMaker.

Le jeu raconte l’aventure de deux oiseaux qui ne savent pas voler. Non, je vous rassure, ce ne sont pas des dodos ni des autruches mais plutôt des oiseaux se rapprochant physiquement du pingouin.

Voici la seconde d’intelligence de Graal.fr : On appelle des oiseaux qui ne savent pas voler, des oiseaux aptères. Vous allez donc jouer deux oiseaux aptères.

Karma Miwa - niveaux

Introduction à Karma Miwa

Les deux héros de ce jeu sont Terry Toucan et Miwa Moucan. On va les appeler par leur prénom. Miwa étant d’un naturel plus enrobé que Terry, il se révèle donc plus lent que son ami.

Nos deux amis sont des aventuriers. Ils ont exploré bien des pays et aujourd’hui, ils ont le désir de rentrer chez eux. Il va falloir les aider en évitant les nombreux obstacles pouvant se dresser sur leur chemin. En plus, ils sont limités dans le temps (oui, ils ont peut être un taxi qui les attend !), ne traînez pas, ne regardez pas les décors et foncez !

Terry et Miwa détestent profondément deux choses : La première est évidente pour des oiseaux aptères, c’est de voler et d’ailleurs, comme ils ne savent pas voler, les choses sont beaucoup plus simples. La seconde chose qu’ils détestent, c’est l’eau. Quand il pleut, ça va, mais la moindre flaque d’eau provoque chez eux une énorme peur, ils arrivent même à se noyer dedans. Évitez donc de leur faire poser le pied sur la moindre étendue d’eau ou c’est la mort assurée.

Pour rentrer dans des considérations techniques, ils ont deux points de vie. Ils peuvent donc toucher l’eau une première fois, le temps de reculer et s’ils ne sont pas assez rapide, la seconde fois, ils meurent. C’est la même chose avec les ennemis.

Le jeu peut débuter.

Karma Miwa - discussion

Quelques points autour du jeu

Le jeu a quatre niveaux de difficulté. Chaque niveau est composé de trois zones avec sept tableaux par zone, ce qui donne un total de 21 tableaux par niveau de difficulté.

Terry et Miwa ont de grandes similarités avec les mules. Quand ils avancent dans une direction, n’essayez pas de les faire sauter dans le sens opposé, ça ne fonctionne pas et ça ne fonctionnera pas. Ils ne sautent que devant eux. De même, n’espérez pas les faire sauter en hauteur, c’est une chose inconcevable pour eux. Comme je l’ai dit plus tôt, ils ne sautent que vers l’avant. Je ne parle même pas du double-saut…

Par son graphisme, par son côté non violent, le jeu peut laisser penser qu’il s’adresse uniquement aux plus jeunes d’entre nous, et bien, je vous rassure, ce n’est pas le cas, bien au contraire. Un jeune enfant va se saisir de la manette, parcourir les niveaux en même temps qu’il regarde des vidéos sur sa tablette et finir le jeu en disant « déjà » ! Un adulte va peiner, maudire les anciens dieux et les 7 divinités, tirer la langue, souffrir, plonger dans l’incompréhension et décréter subitement que c’est un jeu pour les enfants avant de l’effacer et le bannir de sa mémoire ! C’est terrible, n’est-ce pas !?

Karma Miwa - mort

Ma conclusion

Karma Miwa est un très bon jeu de plateformes. C’est une très bonne réalisation et correspond à ce qu’on peut attendre d’un jeu vidéo indépendant.

Ce que j’attend avec impatience, ce sont les versions pour Mac et Linux, mais, il semble que ce soit pour bientôt, tant mieux. De même, ça serait une bonne idée de sortir une extension avec des niveaux supplémentaires.

Si vous avez un faible pour les oiseaux, si vous aimez les jeux de plateformes, si la qualité de réalisation est importante pour vous, enfin, si vous adorez quand le jeu ne coûte pas cher (3 euros pour Karma Miwa), alors, celui là est fait pour vous. Vous pouvez acheter dès maintenant sur Steam le jeu Karma Miwa, jamais vous ne le regretterez !

Karma Miwa est disponible depuis mi août 2016 sur Steam (Microsoft Windows). Les versions sur les autres plateformes d’ordinateur (Mac et Linux) sont attendues avant la fin de l’année 2016. La version pour plateformes mobiles (iOS et Android) est disponible depuis juillet 2015.

[Total : 1   Moyenne : 5/5]