farabel

Farabel est un jeu de tactique développé et publié par le studio français Frogames.

C’est un jeu qui m’a très agréablement surpris. C’est la preuve que les descriptions ou les articles que l’on peut lire ici ou là ne reflètent pas toujours la réalité d’un jeu. Farabel est un jeu passionnant, captivant, intelligent et surtout, plein d’humour !

farabel-moins-1-niveau

Introduction à Farabel

Vous jouez le Roi Cendor, Seigneur de Farabel.

Cendor et son royaume sont en guerre depuis trop longtemps contre les forces ennemies (des orcs mais pas que) dirigées par Azuk le Non-Voyant.

Cendor accompagné de quelques chevaliers / arbalétriers et de sa chère et tendre épouse, la prêtresse de Farabel, affrontent les dernières défenses menant à Azuk. La victoire est proche, la mort d’Azuk aussi. La prêtresse prépare un sort très sensible. Les arbalétriers criblent de carreaux Azuk, les chevaliers plantent des lances dans son corps et Cendor l’achève d’un coup d’épée en lui tranchant la tête (comme vous verrez en regardant la vidéo, l’histoire est un peu réécrite, mais c’est le cas de toutes les gestes).

Victoire ! hurlent les guerriers accompagnant le Roi Cendor.

Victoire, le sort est lancé dit de manière hésitante la prêtresse.

La prêtresse et Cendor sont téléportés plusieurs jours en arrière dans le passé, lors d’une précédente bataille. Cendor perd son expérience (et donc un point dans une de ses caractéristiques) mais aussi les souvenirs de ce qui s’est passé après cette bataille (ou avant cette bataille, tout dépend comment on prend le temps). La prêtresse lui explique, s’excuse et prépare un nouveau sort pour corriger tout ça.

Le jeu est lancé et les retours vers le passé ne font que commencer… heureusement pour la prêtresse que Cendor l’aime et surtout qu’il ne se rappelle de rien !

Quelques points autour du jeu

Tout d’abord, j’ai une grosse question concernant le voyage dans le temps. Si toutes les batailles de la guerre ont été menées par un Cendor venant du futur, que faisait donc le Cendor du présent (ou du passé, ça dépend comme on considère la chose) ?

L’idée de la perte d’un point de compétence à chaque retour dans le passé est excellente, par contre, je dois dire que ça a été une grande torture pour moi de choisir ce point à enlever. Je m’imagine à la place de Cendor et je ne sais pas si j’arriverai à m’enlever une de mes compétences.

Je reviens à ce que je disais tout au début. C’est un jeu de tactique au tour par tour. La tactique, c’est pour les combats. Il faut choisir comment déplacer ses troupes, utiliser aux mieux les talents secondaires de chacun d’entre eux et surtout, surtout protéger le Roi et la prêtresse, si l’un d’entre eux meure, c’est la fin ! Bon, il y a un léger, très très très léger élément de jeu de rôle puisque vous ôtez à chaque nouveau voyage dans le temps un point de compétence à Cendor.

farabel-combat

Ma conclusion

Farabel est un excellent jeu indépendant que je conseille à tous ceux qui aiment ce genre. Les points forts pour moi sont l’histoire et les combats tactiques ainsi que, bien sûr, la réalisation.

Ce que j’aimerais, c’est la sortie d’une extension avec une petite campagne supplémentaire dans le bons sens (pour l’évolution de Cendor) et d’autres monstres.

Si vous aimez les jeux de tactique, si vous appréciez les campagnes militaires à rebours, si vous êtes un fan de médiéval fantastique, si une bonne dose d’humour est importante pour vous, enfin, si vous adorez quand le prix est très correct, alors, vous avez là le jeu qu’il vous faut. Retrouvez et achetez sur la boutique de Steam Farabel, ce n’est pas possible de le regretter !

Farabel est disponible depuis mi octobre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). Une version iOS est attendue par la suite.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]