Sky to Fly: Soulless Leviathan est un jeu de conduite développé par le studio russe Aivik et publié par Absolutist.

Ce jeu est la suite de Sky To Fly: Faster Than Wind (sorti en mars 2016) que j’ai eu l’occasion de tester en février 2017 (il y a un peu moins d’un mois).

Je vais être direct.

SI vous n’avez pas aimé le premier épisode, ce n’est pas la peine de vous embêter à lire ce test et encore plus d’acheter Sky to Fly: Soulless Leviathan.

SI vous ne connaissez pas le premier épisode, vous pouvez lire le test (le lien se trouve un paragraphe plus haut) et donnez une chance à la suite.

PAR CONTRE, si comme moi, vous avez adoré le premier épisode, alors vous allez être ravi avec cette suite. Avec ces deux jeux, j’ai la sensation d’être devant un film interactif dans le sens où il y a une histoire et où j’agis, j’interagis dans le scénario. Bien évidemment, si j’échoue dans une mission qui m’est confiée, je perds, le jeu se termine et le film aussi.

Introduction à Sky to Fly: Soulless Leviathan

Pour résumer en une phrase, l’histoire se déroule dans un monde d’influence steampunk et vous jouez le capitaine d’un vaisseau.

Dans le premier épisode, vous tombez amoureux de Kylie (une autre capitaine dont le vaisseau vient de lâcher) et vous l’engagez dans votre équipage. Avec elle, vous combattez les pirates et aidez les services secrets de votre nation. Il semble que Kylie travaille pour ces services secrets, même si elle ne le déclare pas ouvertement.

Dans le second épisode, l’amour avec Kylie n’est pas vraiment réciproque. Elle vous a promis de vous aider à intégrer les services secrets (pour services rendus), mais, vous avez beau avoir réussi l’examen d’entrée, vous êtes refusé et Kylie vous abandonne comme une vieille chaussette toute sale !

Heureusement pour vous, vous faites connaissance avec Dana, une journaliste. Elle est témoin de l’injustice qui vous a été faite et a trouvé le moyen de vous redonner goût à la vie. Dana va vous apporter la seule chose dont vous avez besoin, de l’aventure… et peut être de l’amour aussi mais, c’est secondaire.

Rufus, le chef des pirates a réussi à s’échapper et au lieu de rester caché, il a décidé de se venger et de raser Windopolis. Rufus va se faire aider pour sa vengeance d’une armée de robots géants.

Il va falloir combattre les pirates et leurs robots géants, la police qui pense que c’est vous le danger et bien sûr, les animaux sauvages.

Quelques points autour du jeu

Tout comme dans le précédent épisode, il faut éviter d’abimer votre vaisseau lors des parcours et récupérer, si possible, tous les engrenages. Ces réussites vous permettent d’obtenir plus d’or.

Dans Sky to Fly: Soulless Leviathan, le vaisseau peut désormais voler, enfin, presque, un coup de turbo vous propulse un niveau plus haut (sans utiliser les trampolines) et vous pouvez survoler les obstacles et ramasser tout ce qui se trouve en hauteur.

Une autre chose que j’aime bien, c’est la possibilité de tirer, donc de se défendre mais aussi d’attaquer. C’est bien pratique pour éliminer la faune sauvage ainsi que les ennemis.

Enfin, le jeu vous propose cinq vaisseaux différents. Vous pouvez les acheter si vous avez suffisamment de fonds.

Ma conclusion

J’aime beaucoup Sky to Fly: Soulless Leviathan. J’ai pris beaucoup de plaisir à jouer à l’épisode 1, j’en prends tout autant à jouer à ce 2d épisode. Ce style de jeu indépendant me plait bien.

Si vous aimez les jeux de course associé aux jeux de combat auquel vous rajoutez une note d’aventure, si vous ne savez pas résister à un beau jeu, si vous aussi vous voulez combattre les pirates et des robots géants (sans oublier la police), enfin, si vous adorez quand le prix d’un excellent jeu est tout petit, alors, je vous conseille vivement d’acheter dans la boutique de Steam ce jeu Sky to Fly: Soulless Leviathan, ce n’est pas possible de le regretter.

Sky to Fly: Soulless Leviathan est disponible depuis le 22 juillet 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]