Slime-san est un jeu de plateformes développé par le studio Fabraz et publié par Headup Games.

Je dois dire que ce jeu m’a surpris très positivement. Je l’aime beaucoup et j’ai pris beaucoup de plaisir à y jouer, et pourtant, ET POURTANT, je dois avouer que je retrouve dedans énormément de choses que je n’aime pas dans un jeu : du plateforme ultra compliqué, du graphisme minimaliste rétro, une pseudo musique faite de bruitages (et ne me dites pas que c’est du « chip tune ») et un culte maladif au pays du soleil levant.

Et oui, même avec tous ces défauts, Slime-san a réussi à me convaincre ! Bravo !!

Introduction à Slime-san

Quand vous jouez au tout début du jeu, directement, vous vous dites que l’histoire doit se passer sur une planète lointaine où les slimes côtoient des prédateurs énormes. Mais, plus vous avancez dans le jeu, plus vous retrouvez des éléments de notre culture terrienne et alors là, la réaction est immédiate… ce sont encore ces américains !

Et oui, à force de jouer les apprentis-dieux, à force de s’amuser avec la génétique et faire des expériences immondes, soit le résultat des expériences sont des zombies, soit c’est comme dans Slime-san, ce sont des monstres en tout genre dont des slimes !

L’histoire se déroule donc au Japon. Le Japon est désormais un pays submergé par les monstres, il y a Godzilla mais aussi de gros vers immenses. Vous jouez un slime s’appelant San (oui, comme San Antonio !). San qui se prélassait avec son amie la mouette a été surpris par un ver immense. Pourchassé et rattrapé par le ver, San est avalé directement avec son amie la mouette.

Le jeu commence.

Quelques points autour du jeu

Slime San est dans le corps du ver. il faut savoir que ce monstre est un énorme tube digestif où vous croiserez de nombreux survivants, mais surtout où vous aurez à vous dépêcher de traverser certaines zones pour ne pas finir dissout par les sucs gastriques.

Slime-san compte au total 200 niveaux et 800 pièces.

San possède quelques talents, il peut sauter, il peut ralentir le temps (en glissant) ou l’accélérer en courant. D’ailleurs, quand il se met à courir, il peut briser certaines parois.

Dans le jeu, vous rencontrerez soit des éléments verts (de la même couleur que San) qui sont des éléments infranchissables sauf si votre slime devient invisible (oui, oui, il a plusieurs talents), des éléments rouges qui sont tout simplement mortels et des éléments blancs qui sont… neutres.

Invisible… voui, c’est le cas, appuyez sur SHIFT et San peut passer à travers les éléments verts.

Ma conclusion

Comme je l’ai dit au début, Slime-san est une merveille indépendante. Il y a beaucoup de choses que je n’aime pas, mais ce n’est pas grave car il est tout simplement merveilleux.

Si vous aimez les jeux de plateformes, si explorer un estomac ne vous dérange pas, si vous êtes un amateur (petit ou grand) des jeux ultra rétro, si vous adorez quand il y a 200 niveaux, alors, foncez, n’attendez pas, ne discutez pas, foncez ! Je vous conseille sincèrement d’aller acheter dans une boutique Steam ce jeu, Slime-san, c’est impossible de le regretter !

Slime-san est disponible depuis le 7 avril 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux). Des versions pour les consoles sont aussi attendues dans un avenir proche : Xbox One, PlayStation 4 et Nintendo Switch.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]