The Witness est un jeu d’exploration développé et publié par le studio Thekla.

Jeu d’aventure ou jeu d’exploration ?

Les jeux d’exploration sont, selon moi, tous des jeux d’aventure, alors que les jeux d’aventure ne sont pas forcément tous des jeux d’exploration.

Dans The Witness, vous allez avoir à explorer toute une île et, pour corser le jeu (ou le rendre plus intéressant, tout dépend votre vision d’une partie), vous allez avoir une multitude d’énigmes à résoudre. Des énigmes qui sont de plus en plus difficiles.

Introduction à The Witness

Le jeu commence directement. Vous êtes dans un tunnel de métal, vous franchissez une porte après l’avoir ouverte (pour ouvrir une porte, vous devez résoudre au début une énigme ultra facile, regardez la vidéo !) et vous débouchez dans une caverne, vous franchissez une autre porte et arrivez dans un jardin.

Qui êtes-vous ? Qu’est-ce que vous faites là ? Où c’est ce là ? Vous en ignorez les réponses. Ce que vous savez, c’est que vous êtes sur île et que vous avez un fort, un immense instinct de survie. En effet, vous ne pouvez pas mourir et encore mieux, vous ne pouvez pas vous suicider (si vous voulez prendre un raccourci et sauter d’une hauteur de moins d’un mètre, pas possible, il faudra prendre l’escalier) !

Une fois dans le jardin, vous avez une grille permettant d’accéder à l’ensemble (?) de l’île. Votre première mission va être de débloquer l’écran permettant d’accéder au moniteur et donc à l’énigme à côté de la grille. Pour cela, vous avez trois cables partant du moniteur, suivez-les et interagissez avec les écrans que vous allez croiser.

Une fois franchi la grille, vous arrivez dans une zone énorme (en terme de taille). Découvrez la zone et résolvez toutes les énigmes se trouvant sur les moniteurs que vous allez croiser. Ça ne sera pas toujours simple, mais dites vous bien que vous n’avez que ça à faire (avec admirer les beaux paysages). Il faut tester, retester et retester encore jusque vous trouvez la logique de chaque énigme et à ce moment là, tout deviendra facile.

Je viens de résumer les 20 premières minutes de la vidéo.

Quelques points autour du jeu

J’en ai parlé plus tôt, mais ce côté merveilleux (dans tous les sens du terme) du jeu se trouve atténuer par le fait qu’il n’est pas possible de sauter, d’aller dans l’eau ou de prendre des raccourcis. Je me doute bien que le côté exploration de The Witness est juste un faire valoir des énigmes, mais quand même.

Les énigmes de The Witness font appel à votre logique. Sur l’écran de chaque moniteur s’affiche un labyrinthe, c’est à vous de trouver ce que vous devez faire pour atteindre le point d’arrivé. Par exemple, comme vous pouvez le voir dans la vidéo, il y a une série d’écrans avec des points noirs et des points blancs. L’objectif est de séparer les noirs des blancs. Le studio annonce un total de 667 énigmes mais que ce n’est pas nécessaire de les faire tous pour terminer le jeu.

Ma conclusion

Il n’y a pas de doute, The Witness est définitivement un excellent jeu indépendant que je conseille à tout le monde. Que ce soit au niveau de l’histoire, du graphisme, de la programmation, c’est du travail de pro… mais attention, c’est aussi le cas pour le prix.

Si vous aimez faire travailler votre cerveau, si vous adorez avoir aucun indice quand vous jouez un jeu, si vous refusez les jeux pixelisés au XXIème siècle, si vous voulez plus de 30 heures de jeu, alors, je crois que vous avez devant vous le jeu qu’il vous faut. N’attendez pas, allez dans la boutique de Steam pour acquérir cet excellent jeu indépendant, The Witness. Vous ne pouvez pas le regretter.

The Witness est disponible depuis le 26 janvier 2016 sur Steam (Microsoft Windows et Mac) mais aussi sur PlayStation 4.

[Total : 1    Moyenne : 2/5]