Brawlout est un jeu de bagarre développé et publié par le studio roumain Angry Mob Games.

Je tiens à préciser que lorsque j’ai joué à ce jeu, il était en accès anticipé. Les quelques erreurs que j’ai pu trouvé et l’absence d’intégration des éléments Steam (comme les succès -les « achievements » comme disent les anglais- et les cartes) vont donc être corrigés par la suite.

Brawlout est un jeu de bagarre (pour ne pas dire un jeu de baston) où vous êtes seul contre un à trois adversaires dirigés soit par l’ordinateur, soit par d’autres joueurs en mode local ou par Internet. Dans la version locale, l’écran est partagé pour chaque joueur.

Introduction à Brawlout

Non, il n’y a pas d’histoire.

Lorsque vous lancez un combat, vous choisissez votre personnage parmi six qui sont disponibles (dans la version définitive, il y en aura peut être neuf, pour l’instant, c’est six sur six). Les personnages dont vous disposez sont Olaf & Tyson (un troll des neiges et son pingouin), Sephira (une féline humanoïde), Roi Apu (un singe), Chef Plumes (un oiseau, enfin, plutôt un faucon humanoïde), Paco (une grenouille avec 4 bras humanoïde) et Volt (un loup humanoïde avec un côté mystique). Chacun de ces personnages a ses propres attaques et coups spéciaux, quand aux déplacement, ce sont les mêmes pour tous.

Ensuite, vous choisissez votre arène parmi cinq de disponible (si vous passez par cette étape) et c’est parti, vous pouvez commencer à jouer.

Quand j’ai joué à Brawlout, j’ai utilisé le clavier (n’oubliez pas de personnaliser vos touches au lancement du jeu) mais si vous êtes plus à l’aise avec la manette, ne vous privez pas !

Quelques points autour du jeu

Si plusieurs joueurs choisissent le même combattant, sachez que vous avez environ 5 couleurs différentes à disposition pour personnaliser votre personnage permettant ainsi de les différencier.

A force de frapper, votre personnage accumule petit à petit de la rage. Une fois que votre barre de rage est pleine, déclenchez là. Pendant plusieurs secondes, vous allez porter des coups plus puissants sur vos ennemis.

Une chose à signaler, il est préférable de jouer à Brawlout à plusieurs (que ce soit en local ou par internet), mais, MAIS il est possible de jouer aussi tout seul. Vous définissez vos adversaires comme des bots et voilà. Vous avez même un avantage, vous pouvez choisir le personnage qu’ils vont jouer ce qui vous permet d’apprendre les techniques de combat de vos adversaires.

Enfin, autour de Brawlout, le studio a développé plein de choses (scores, replay, tournois, etc) pour faire vivre la communauté des joueurs. C’est tout simplement excellent.

Ma conclusion

Brawlout est un très bon jeu indépendant qui va plaire à tous les joueurs aimant se divertir sur des jeux de bagarre. La réalisation est excellente, le graphisme est fabuleux et les possibilités offertes sont énormes. Bref, c’est un jeu avec lequel vous prendrez bien du plaisir à jouer.

Ce que j’aimerais, c’est que soit envisagé une sortie de Brawlout sur Mac et Linux. Pour le multijoueurs sur Internet, il faut des joueurs et être présent sur toutes les machines permettra d’augmenter le nombre d’adversaires.

Si vous aimez vous battre (par machine interposé, il va de soit), si la qualité d’un jeu est important pour vous, si vous appréciez pouvoir laisser exploser votre rage, si vous voulez de l’originalité parmi les combattants, voilà le jeu qu’il vous faut. N’attendez pas, achetez dès maintenant ce bon jeu indépendant, Brawlout, dans la boutique Steam, vous vous ferrez plaisir !

Brawlout est disponible depuis le 20 avril 2017 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows) et par la suite, surement pour l’automne 2017, sur PlayStation 4 et Xbox One.

[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]