Les zombies et les histoires post-apocalyptiques sont légions dans notre époque contemporaine du jeu vidéo : entre This War of Mine, The Walking Dead ou encore the Last of Us, c’est l’idée des développeurs de nous faire vivre l’Après avec ses conséquences et déboires. Aujourd’hui, c’est Judgment Apocalypse Survival Simulation qui nous offre l’expérience d’un monde post-apocalyptique où la frontière entre la terre et les démons n’existe plus. Ainsi la question se pose-t-elle : ce jeu se place-t-il comme une énième redite de ce qui existe déjà, où réussit-il à apporter sa pierre à l’édifice du genre ?

INTRODUCTION A JUDGMENT APOCALYPSE SURVIVAL SIMULATION

Dès la première minute de jeu, on a le sentiment de se retrouver dans This War of Mine : en vue de dessus, vous vous retrouvez sur une terre neutre riche (ou pas) en différentes ressources telle que la pierre, les arbres, eau etc. Au préalable, vous aurez le choix de choisir un trio de survivants ayant chacun des capacités spécifiques. Ils auront donc par exemple des bonus pour miner la pierre ou encore faire de la recherche. Point intéressant : certains personnages se verront attribuer des malus en compensation des bonus, il faut donc bien choisir votre équipe. Si vous n’avez pas la possibilité de choisir les personnages un à un, on vous laisse quand même le choix de changer d’équipe si celle sélectionnée au préalable ne convient pas, agréable surprise qui permet avec de l’expérience de jeu de savoir quel est le meilleur trio pour débuter et pour s’offrir une chance de survie la plus longue possible.

QUELQUES POINTS AUTOUR DU JEU

Vous voilà parachutés sur la carte, et un tutorial très bien fait (exclusivement en anglais, tout comme le reste du jeu) vous donne les bases rudimentaires du jeu, telles que construire un abri, une table pour préparer de la nourriture ou encore un lit pour que vos hôtes puissent se reposer. Le système de gestion des personnages se fait en semi-automatique, vous donnez une tâche à faire à un personnage (ex : couper du bois) et il se chargera de faire sa besogne tout en prenant soin d’aller dormir et de manger sans que vous n’ayez besoin de lui ordonner quand cela est nécessaire – l’instinct de survie en somme. D’autre part, vous pouvez assigner des priorités à chaque personnage, comme prioriser la recherche pour quelqu’un qui aurait un bonus dans cet item ou encore miner la pierre et bien d’autres tâches. Ce système est très déstabilisant au début car ils ne font pas toujours précisément ce que vous leur demandez, mais il devient très pratique quand on le maîtrise, car cela permet de se libérer du temps pour parcourir les menus de recherche, crafting etc.

Concernant la recherche, celle-ci s’avère primordiale car elle permet de développer l’agriculture, la recherche d’armes, l’élevage d’animaux ou encore la recherche démonique qui permettra de lutter contre les créatures horrifiques que vous allez rencontrer. A l’instar de This War of Mine vous avez la possibilité de « visiter » des endroits sur votre carte du menu (supermarché, église etc.), et vous pouvez y emmener autant de personnages que vous souhaitez du moment qu’un d’entre eux reste pour garder la base. Ces escarmouches parfois risquées ont plusieurs intérêts : renforcer votre équipe en trouvant des survivants (une alerte vous proposera d’aller en chercher quand c’est le cas), trouver des ressources, ou encore faire gagner de l’expérience à votre équipe qui montera en niveau de farming ou autre (c’est vous qui choisissez).

Si l’on peut explorer les alentours, les démons peuvent aussi vous rendre visite, et vous serez attaqué de manière récurrente. On se rend vite compte alors qu’il est vital de renforcer son équipe afin d’accomplir toutes les tâches nécessaires (fouiller les débris, faire de la recherche, miner, prendre du bois, s’occuper de l’agriculture, crafter etc) et d’avoir un bastion suffisamment solide pour répondre aux attaques de ces impies. La recherche démonique permettra par ailleurs de créer des armes ou des sorts spéciaux anti-démons, ce qui facilitera l’exploration de certaines zones particulièrement corsées en matière de démons.

Enfin, vous avez la possibilité de moduler le temps à votre guise, de mettre pause, d’accélérer ou de décélérer le temps, ce qui est diablement pratique, surtout dans vos débuts où les multiples tâches qui nous incombent feront que l’on sera vite débordé. Pouvoir mettre en pause devient une bénédiction lorsqu’il s’agit de choisir ses items de recherche ou encore de regarder les compétences de nos multiples personnages afin d’être le plus efficient possible dans la répartition des tâches. Le temps c’est de l’argent (et des attaques potentielles).

CONCLUSION

Si vous êtes un amateur de jeux de gestion et un aficionado de This War of Mine en particulier, aucun doute dans le fait que vous allez apprécier ce jeu. Reprenant des bases du genre sans être une copie conforme et développant son propre univers et gameplay, Judgment Apocalypse Survival Simulation se place au rang des maîtres du genre. Pour 14.99€ sur Steam, vous aurez un jeu doté d’une très belle espérance de vie et de rejouabilité, et percer les arcanes et secrets du jeu nécessitera d’être patient et de savoir braver la mort comme une opportunité d’apprendre et d’aller plus loin. Le challenge se veut difficile mais sans être impossible. Si l’on excepte le jeu totalement en anglais (qui pourra rebuter certains chauvins), Apocalypse a tous les atouts pour vous faire vivre de longues heures de plaisir.

Judgment: Apocalypse Survival Simulation est développé et publié par le studio israélien Suncrash et est disponible sur Steam (Microsoft Windows) en accès anticipé depuis le 11 avril 2016.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]