Stronghold 2: Steam Edition est un jeu de simulation développé et publié par le studio anglais FireFly Studios.

La vie d’un Seigneur Anglais n’est pas de toute repos. Dans ce jeu, vous développez votre chateau et petit à petit vous vous étendez dans la région. Evidemment, vos voisins n’apprécient pas que vous empiétez sur leur territoire.

Donc, jeu de simulation ou jeu de stratégie ? Les auteurs insistent plus sur le côté stratégie et de mon côté, j’affirme qu’un jeu où on doit développer une ville ou un royaume ou un chateau est avant tout un jeu de simulation.

Stronghold 2 est sorti à l’origine en avril 2005. La version Stronghold 2: Steam Edition n’est pas une mise à jour de l’ancien jeu, c’est uniquement l’intégration des spécificités de Steam comme le multijoueurs à partir de Steam, les succès, les cartes (?) et le workshop.

Introduction à Stronghold 2: Steam Edition

Si j’ai bien compris l’histoire, vous jouez le chevalier que vous pouvez voir sur le menu de Stronghold 2: Steam Edition. Au début du tutoriel, le chevalier n’est pas encore chevalier, c’est je suppose un quelconque valet.

Le Seigneur de la région est désemparé, les bateaux marchands s’écrasent sur les rochers bordant les falaises, il faut construire absolument et rapidement un phare. Il a envoyé trois chevaliers pour accomplir cette tâche et l’un ne pense qu’à voler les paysans, l’autre à dormir et le dernier à baiser. N’ayant personne à qui confier cette quête, le Seigneur se tourne en dernier recours vers vous.

Après avoir réussi plusieurs missions fixés par votre Seigneur (bref, après avoir fait le tutoriel), celui-ci décide de vous donner votre chance. Il vous donne un château en ruine et vous encourage à le retaper. Comme juste un noble peut être propriétaire d’un château, vous êtes nommé Chevalier.

Vos aventures commencent.

Quelques points autour du jeu

A partir du moment où vous êtes chevalier, attendez-vous à avoir à affronter une troupe de pyromanes. Toutes les quelques minutes, un de vos bâtiments va bruler et si vous avez optimiser l’espace en collant beaucoup de bâtiments ensemble, ça va faire un grand feu de joie (ou de malheur pour vous). La solution ? Construire massivement des puits !

Le jeu est composé de quêtes, une fois que vous avez complété une série de quêtes, vous débloquez une nouvelle zone et progressez dans l’histoire.

Le Workshop de Steam est l’endroit où les joueurs vont sauvegarder leurs créations au niveau de Stronghold 2: Steam Edition. Vous y trouverez des objets mais aussi des scènes, bref, ça permet de jouer de longues heures en plus au jeu.

Une dernière chose, je n’ai pas eu l’occasion de le tester, mais le jeu est fonctionnel en multijoueurs. Si vous avez l’impression d’avoir fait le tour du jeu tout seul, c’est le moment d’affronter d’autres joueurs.

Ma conclusion

Sans conteste, Stronghold 2: Steam Edition est un bon jeu de simulation et (ou) de stratégie. Pourtant, certains dont moi réclament une version remasterisée du jeu. C’est vrai que ça serait bien de retoucher certains graphismes et d’améliorer la définition du jeu, non ? Et je ne parle pas, non non, je ne parle pas du tout d’envisager de le rendre compatible à Linux et Mac.

Si vous aimez le monde médiéval fantastique, si vous avez toujours voulu devenir le Seigneur d’un château, si vous êtes un excellent gestionnaire, si vous êtes partant pour jouer de longues heures, alors, ce jeu est fait pour vous !

Allez dans une boutique Steam et offrez-vous ce jeu, Stronghold 2: Steam Edition, vous n’allez pas le regretter, promis, juré !

Stronghold 2: Steam Edition est disponible depuis le 5 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 2    Moyenne : 2/5]