Skipper est un jeu de réflexion développé et publié par le studio 2xMilk.

Dans ce jeu, vous jouez trois cubes. Chacun d’entre eux a son propre nom, ce sont Skipper, Dipper et Mable. Ce n’est pas évident de savoir à quel cube correspond chaque nom, j’ai donc décidé de les appeler : noir, orange et rose.

Evidemment, ces cubes auraient pu être des humains, des boules, des pyramides, des voitures, mais un cube fait tout aussi bien l’affaire.

Introduction à Skipper

Il n’y a pas d’histoire dans ce jeu. ce sont des niveaux, de nombreux niveaux qui se suivent les uns après les autres. Chaque niveau est représenté par une petite île située au milieu de l’océan… Pacifique ou Atlantique, peu importe, je vous rassure.

Votre objectif est simple, c’est d’amener chaque cube vers le point de téléportation. Simple, n’est-ce pas ! Mais ce n’est pas tout. Chaque cube ne peut se déplacer que sur un sol d’une couleur différente de la sienne. Par exemple, lorsque le cube noir avance, il laisse une trainée noire derrière lui, bien sûr, il ne peut pas reculer et se déplacer sur du noir.

Au bout d’un certain temps, vous trouverez des portes, ce sont des dalles d’une autre couleur (rouge, jaune, bleue). Pour passer ces portes, vous devez avant ramasser des mini-cubes de la bonne couleur, l’équivalent de clés. La bonne nouvelle, vous pouvez porter plein de clés en même temps.

Et voilà, c’est à vous de jouer, maintenant.

Quelques points autour du jeu

L’auteur, enfin le studio derrière ce jeu, annonce la sortie régulière de niveaux supplémentaires. Pour l’instant, il évoque une mise à jour par mois et donc l’ajout de niveaux mensuellement. Lors de la dernière, il y a eu trois cartes supplémentaires qui ont été ajoutées.

J’ai un reproche et un souhait à faire à Skipper.

– Lorsque je me suis retrouvé pour la première fois avec les autres cubes, j’ai galéré comme tout pour trouver comment prendre le contrôle de l’un d’entre eux. Il serait bien de mettre un accès aux règles (très simples quand vous les connaissez) directement sur la page du menu de Skipper.

– L’idée excellente à mettre en place, c’est la mise à disposition d’un éditeur de niveaux et laisser les joueurs créer les leurs et les partager sur le Workshop de Steam. Ce sont les joueurs qui feront ainsi vivre Skipper.

Ma conclusion

J’aime beaucoup ce jeu indépendant. La qualité de réalisation de Skipper est excellente et le studio est derrière à continuer de faire vivre son jeu. Très bien.

Allez, ne perdez pas votre temps en palabre, foncez dans la boutique de Steam et achetez de suite Skipper. En plus, le prix est tellement attractif que ce serait un crime de ne pas acheter ce jeu… pad cher et passionnant, que demander de plus ?

Skipper est disponible depuis le 18 octobre 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).


[Total : 0    Moyenne : 0/5]