Demon Hunter 3: Revelation est un jeu d’aventure développé par le studio serbe Brave Giant et publié par Artifex Mundi.

Artifex Mundi est le studio spécialisé dans la création et la publication de jeux d’aventure de type point & click avec des mini-jeux, dont une majorité sont des mini-jeux d’objets cachés.

Le titre en français de Demon Hunter 3: Revelation est Chasseur de Démons 3 : La Révélation.

Ce jeu fait suite à Demon Hunter 2: New Chapter (sorti en juillet 2016). Il est conseillé d’y jouer avant d’aborder ce nouvel épisode. Un quatrième épisode est attendu (quand vous aurez fini le jeu, vous serez d’accord avec moi, il va y avoir une suite) même s’il n’est pas encore annoncé.

Introduction à Demon Hunter 3: Revelation

Vous jouez de nouveau Dawn Ashmore. Dawn travaille pour le gouvernement dans le département paranormal comme enquêtrice. Elle possède des pouvoirs magiques qui lui permettent d’affronter les forces paranormales.

L’Agent Brown (qu’elle a rencontré dans le précédent épisode) vient de faire appel à Dawn. Dans le village de Roseburrow, une mère a été tuée et sa fille, Lila, a été enlevée. Tout indique que des forces paranormales ont été à l’oeuvre.

Lors de sa précédente enquête, Dawn a brisé son amulette en combattant le démon Ragnar. Tout au long de cette enquête, vous allez devoir retrouver et sauver Lila mais aussi fabriquer une nouvelle amulette.

Vous allez apprendre plein de choses.

– Il existe depuis des millénaires un ordre secret de chasseurs de démons.
– Olivia la maman de Lila a été séduite par un démon. Lila est donc à moitié humaine et à moitié démone, c’est pour cela qu’elle a des yeux rouges (comme Dawn !).
– Dawn est aussi à moitié humaine et à moitié démone. La maman de Dawn était une démone. Ses parents ont été tués par des démons et elle a pu être sauvé par les chasseurs de démons qui sont arrivés à temps.
– Dawn a une soeur jumelle qui a été enlevée par les démons lorsqu’ils ont tué leurs parents. Cette soeur s’appelle Fiona et est le bras armé du démon Malezur.

Quelques points autour du jeu

Je sais, je viens de vous dévoiler quasiment l’histoire du jeu. Je vais me retenir de vous raconter la fin de Demon Hunter 3: Revelation, même s’il est facile de l’imaginer ! Vous comprenez maintenant le pourquoi du mot « révélation » dans le titre.

Autant beaucoup de jeux d’aventure de type point & click sont souvent cucul la praline, celui-ci ne s’adresse pas du tout aux enfants. Il y a des morts à la pelle et comme ils sont tués par des forces démoniaques, c’est loin d’être agréable. Donc, c’est un jeu réservé aux adultes ou aux grands adolescents (plus de 16 ans !).

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une vraie réussite que ce soit au niveau de l’histoire, au niveau de la réalisation (cinématique, graphisme, musique) et bien sûr la programmation est sans défaut.

La seule chose qui est dérangeante dans Demon Hunter 3: Revelation, c’est la traduction française, elle est tout simplement mauvaise. Dans les jeux d’objets cachés, souvent le mot est inexact. Exemple, un fusil qui est appelé pistolet (ou l’inverse, je ne sais plus).

Pour les amateurs de ce style de jeu, pour ceux qui aiment une histoire loin d’être bisounours, je vous invite à acquérir de suite Demon Hunter 3: Revelation ainsi que l’épisode précédent dans la boutique Steam. Vous ne regretterez pas de jouer à ce jeu, c’est une belle réussite.

Demon Hunter 3: Revelation est disponible depuis le 1er décembre 2016 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]