Dungeon Creepster est un jeu de tir développé par le studio Electric Root et publié par VT Publishing.

Pour être plus précis, ce jeu vous plonge dans une ambiance de type médiéval fantastique et est un twin stick shooter, c’est à dire que d’un côté, vous déplacez votre personnage (ou votre véhicule, votre vaisseau, etc) et de l’autre, vous contrôlez la direction du tir. Généralement, il est conseillé d’utiliser un contrôleur avec les deux manettes pour la manipulation du héros, mais, comme je n’en ai pas sous la main, je me suis servi du clavier pour le déplacement et de la souris pour le tir.

Bon, parlons du jeu !

Introduction à Dungeon Creepster

Je ne suis pas allé très loin dans ce jeu, je vais donc partager ce que j’ai pu découvrir, c’est à dire pas grand chose.

Vous êtes un magicien et vous avez été téléporté (par un ennemi, je suppose) dans un donjon maléfique. Votre objectif n’est pas de sortir de ce donjon, c’est tout à fait impossible, mais de survivre le plus longtemps possible.

Si vous n’êtes pas très rapide (tout comme moi), vous allez souffrir. Dans tous les niveaux du donjon, il y a des monstres et ils sont de plus en plus forts, en plus, à croire qu’ils ont tous un GPS incorporé dans leur cerveau car ils ne vous trouvent pas par hasard mais ils foncent directement vers vous.

La bonne nouvelle, c’est que vous avez de la mana en illimité, vous pouvez donc tirer en continu sur les monstres. La mauvaise nouvelle, c’est que même si vous détruisez tous les nids où apparaissent les monstres, ça vient encore et encore.

Autour de vous, vous avez une flèche verte qui vous indique la direction à prendre. Cette flèche vous amène vers une sorte de boule géante de couleur … verte. Si vous la touchez, vous vous retrouvez téléporté vers un nouveau niveau. Au bout de la seconde téléportation, vous aurez un chef dans les monstres à affronter. Autant les « petits » monstres sont faciles à liquider, autant le chef, je n’ai pas réussi à m’en débarrasser et c’est là où je suis mort plusieurs fois !

Quelques points autour du jeu

Il y a des cristaux de mana à récupérer. Selon la couleur du cristal que vous trouvez, vous obtenez une des quatre manas existantes et vous produirez un tir spécifique (mais là, ce n’est pas du illimité). Pour sélectionner ce tir, vous avez un petit tableau, avec la souris, lors d’un moment de calme, choisissez votre mana.

Le jeu propose une multitude d’autocollants à vendre sur Steam. Il y en a plus de 600 et franchement, je ne sais pas à quoi ça peut servir aussi bien pour le jeu que pour le joueur. Pour le studio, je me doute que c’est un moyen de gagner un peu plus d’argent.

L’intégration des éléments Steam est bien fait. Vous trouverez des cartes mais aussi des succès (achievements). A chaque fois que vous allez tuer un monstre, vous aurez le droit à un nouveau succès et ceci jusqu’à la limite de 500.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant a beaucoup de qualités. Il vous scotche des heures et des heures devant votre écran, il est plutôt bien fait, répond à l’attente que je peux avoir et surtout, il n’est pas cher. Sachez que ce jeu coûte en temps normal 99 centimes et en période de solde (comme en ce moment), il est seulement à 49 centimes (profitez-en !).

Alors, c’est évident, si vous n’avez pas encore Dungeon Creepster, je vous conseille de l’acquérir dès maintenant dans la boutique de Steam. Pour le prix, c’est impossible de le regretter !

Dungeon Creepster est disponible depuis le 25 mars 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]