Leashed Soul est un jeu de réflexion développé par le studio hongrois Level One Games et publié par LumiNet.

C’est le deuxième jeu que je teste, en même pas un mois, où est abordé le thème du reboisement. Le premier s’appelle Forestation et le second, que je vais vous présenter bientôt, Leashed Soul.

Pour revenir sur le sujet du reboisement, sachez que je ne suis pas du tout un écologiste. L’écologie est une chose importante comme le respect des autres, mais les écologistes, non, par pitié, en France, ce sont des erreurs de la nature.

Allez, parlons de cet excellent jeu indépendant, Leashed Soul.

Introduction à Leashed Soul

Ce que j’adore dans ce jeu, c’est qu’il y a une histoire et je raffole des jeux de réflexion où les auteurs n’assènent pas une suite de niveaux aux joueurs.

Beydo est un arbre. Il habite dans une forêt et même si le temps avance au rythme d’un Suisse, il aime sa vie telle quelle est, le vent qui souffle dans son feuillage et l’eau claire de la rivière qui lui apporte tout ce dont il a besoin pour vivre.

Un jour, des bruits mécaniques et des cris humains se sont approchés de lui, ses compagnons arbres sont tombés les uns après les autres et puis, ça a été le tour de Beydo d’être abattu par une tronçonneuse.

Beydo l’arbre a été vendu à vieux sculpteur qui a créé à partir de celui-ci une marionette. La nuit, Beydo la marionette s’est échappée et a rejoint son ancienne forêt. Plus d’arbre, plus rien, jusque Beydo tombe sur une jeune pousse qui l’encourage de partir dans les terres du ciel pour faire revivre leur famille.

Le jeu commence.

A travers 50 niveaux, vous devez faire passer Beydo sur toutes les cases du sol pour ouvrir la cage qui permettra à un arbre de s’épanouir.

Quelques points autour du jeu

Vous découvrirez que certaines cases ne comptent pas, ce sont des aires de repos ou des moyens de parvenir à votre fin, à savoir passer sur toutes les cases. Vous trouverez aussi des gros boutons rouges, ces boutons, en passant dessus, feront apparaître ou disparaître des cases. Quand il y en a plusieurs, choisissez bien l’ordre.

Vous trouverez plus rarement des parchemins qui débloquent des informations dans le « dictionnaire du jeu ».

Sincèrement, les niveaux ne sont pas compliqués, c’est donc un jeu qui est la portée de tous, de 7 à 77 ans.

J’ai une plainte à émettre, c’est la traduction française, elle est très mauvaise, plus mauvaise que du Google Traduction. Je vous conseille de jouer en anglais, c’est beaucoup mieux !

Ma conclusion

J’ai pris un vrai plaisir à jouer avec ce jeu indépendant. La réalisation est bien faite même si parfois, j’aurais aimé un contrôle de la caméra.

Notez que le jeu a des cartes (super !!), n’a pas de succès (oh, merde !!) et le workshop où vous pouvez trouver les niveaux créés par les autres joueurs (il y en a 16 aujourd’hui !).

Alors ? Bien évidemment qu’il faut acheter Leashed Soul, c’est un excellent jeu de réflexion et en plus, son prix est ultra petit, ultra mini puisque c’est un poil moins que 5 euros !

Leashed Soul est disponible depuis le 15 juin 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux), mais aussi sur les plateformes mobiles (Android et iOS).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]