Molecule – a chemical challenge est un jeu de réflexion développé et publié par le studio anglais a.mighty.dish.

Même si ce jeu sur Steam est une adaptation réussie d’un jeu existant sur les plateformes mobiles, je suis triste que ce ne soit qu’une adaptation et non pas une re-écriture, comme disent certains développeurs et studios, une version extended.

Molecule – a chemical challenge est présenté comme une déclinaison du jeu Sokoban, je suis désolé, mais je ne suis pas d’accord. Avec Sokoban, il faut que votre personnage pousse des caisses sur des points précis de l’arène, ici, vous faites glisser d’un mur à l’autre des éléments pour reconstruire des molécules.

Introduction à Molecule – a chemical challenge

Déjà, il faut savoir qu’il n’y a pas d’histoire dans ce jeu, c’est juste une suite de tableaux (il y a 40 niveaux au total) à résoudre. Pourtant, ce n’est pas compliqué, voici un exemple d’histoire en une ligne :

Un chimiste fait appel à vous, son assistant, pour reconstruire des molécules à partir d’atomes donnés et ceci en un minimum d’efforts ! Une ou deux images en introduction, cette ligne de texte et voilà, ça change tout et le jeu devient plus intéressant.

Comme précisé plus tôt, votre objectif est de faire glisser (vous savez, c’est une adaptation d’un jeu mobile et dans tout ce qui est mobile, tapoter et faire glisser sont deux choses importantes) des atomes d’un mur à l’autre avec pour objectif de reconstituer une molécule.

Vous avez un nombre de glissades recommandé et si vous dépassez énormément ce nombre, vous perdez des étoiles.

Une fois que vous avez reconstruit une molécule, vous avez quelques phrases vous donnant des informations sur la molécule en question.

Quelques points autour du jeu

Plus vous avancez dans le jeu, plus ça devient difficile et pour dire la vérité, ça devient même très très difficile. Je me suis retrouvé bloqué au dixième niveau (le méthane) sur un total de 40.

Je sais que pour certains, c’est important d’avoir de la difficulté, de s’arracher les cheveux, de recommencer encore et encore jusque la bonne solution soit trouvée pour qu’un jeu soit intéressant, et bien, je ne suis pas d’accord. Pour moi, un jeu qui est trop rapidement difficile, j’abandonne et je l’oublie tout aussitôt. Un jeu doit être bien équilibré et évoluer progressivement (mais alors là, très progressivement) dans la difficulté de façon que le joueur ne s’en rende pas compte, ça c’est un jeu que j’aime.

Pour Molecule – a chemical challenge, je suis désolé, mais la difficulté progresse trop rapidement.

Ma conclusion

Si vous êtes jeune, si vous avez un cerveau avec tous ses neurones, ce jeu est fait pour vous. C’est un superbe jeu indépendant, difficile, graphiquement réussi et à la programmation soignée.

Si je peux donner un conseil au studio, c’est 1/ de rajouter une histoire, 2/ faire une extension (un DLC) avec une nouvelle série de niveaux (quitte à inventer des molécules) et 3/ mettre l’éditeur de niveaux à la disposition des joueurs avec sauvegarde sur le workshop de Steam et là, si ça accroche auprès des joueurs, ça va être un énorme succès.

Alors ? Bien évidemment que je vous conseille d’acquérir Molecule – a chemical challenge dans la boutique de Steam, même si c’est difficile, j’ai pris du plaisir à y jouer et puis, 2,29 euros, ce n’est pas la mer à boire et ce jeu ferra bien dans votre ludothèque.

Molecule – a chemical challenge est disponible depuis le 3 mars 2018 sur Steam (Microsoft Windows) mais aussi sur les plateformes mobiles (Android et iOS).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]