Mirror est un jeu de reflexion pour adultes développé par le studio japonais KAGAMI WORKs et publié par Sakura Game.

Je dois avouer que c’est la première que je joue à un jeu pour adultes sur Steam, et mieux, c’est la première fois que je joue à un jeu pour adultes, tout simplement.

Oui, même si le jeu cache par des dessins le sexe et le bout des seins des femmes, il en reste pas moins que c’est très suggestif. En plus, vous trouverez des rapports sexuels consensuels ou non dans le jeu ce qui fait de lui, définitivement, un jeu à ne pas mettre entre toutes les mains et en tous les cas, pas dans celles de mineurs.

Introduction à Mirror

Il n’y a pas une seule histoire dans ce jeu, mais huit petites histoires où vous allez être confronté à huit jolies femmes.

Peu importe l’histoire, sachez déjà que chacune des femmes est plus forte que la précédente et que vous devez battre chacune trois fois dans un match 3 (voilà pourquoi Mirror est un jeu de reflexion) pour accéder à la scène finale.

Chaque scène finale a deux fins. Ayant battu votre adversaire féminin trois fois, vous la tenez prisonnière. Vous jouez avec elle sexuellement et vous pouvez soit lui faire mal, soit lui apporter du plaisir. Selon la torture que vous retenez, la fin est bien sûr différente. Rassurez-vous, vous pouvez rejouez la scène finale pour découvrir l’autre fin et c’est définitivement une bonne chose.

J’oubliais, il y a une quatrième bataille, elle est facultative mais si vous la gagnez, vous pouvez « jouer » sans aucune limite avec votre adversaire.

Pour revenir au combat de type match 3, vous avez quatre symboles à l’écran : les épées (pour des dégâts physiques), une étoile (pour des dégâts magiques), la potion (pour vous soigner) et la gemme orange (pour la rage – facteur multipliant les dégâts). 4 symboles similaires éliminés en même temps fait apparaître un nouveau plus puissant et 5 un diamant qui en cliquant dessus blesse énormément votre adversaire.

Une dernière chose pour le combat, vous êtes le seul à utiliser l’écran et à faire des match 3. Votre adversaire vous attaque directement et possède aussi des talents spéciaux.

Quelques points autour du jeu

L’or que vous accumulez peut être dépensé dans la boutique pour améliorer vos compétences, achetez des sortilèges, agrandir votre inventaire et l’équiper (pour commencer, vous avez qu’une potion de soin verte que vous pouvez utiliser une fois par combat).

Avec ce jeu, j’ai acheté une extension (DLC) Mirror Cosplay Album. Au lieu de dessins, les personnages sont des jeunes femmes portant les mêmes costumes que ceux de vos adversaires. Abruti que je suis, je pensais que j’allais combattre de vraies personnes, mais non. Comme c’est inscrit dans le titre de l’extension, ce sont juste des photos supplémentaires qui s’afficheront dans l’album.

Justement, l’album affiche des images provenant de l’histoire que vous avez joué avec chacune des femmes. S’il manque une scène parce que vous avez fait un autre choix, certaines images ne s’afficheront pas !

Ma conclusion

Franchement, j’ai pris beaucoup de plaisir à jouer avec ce jeu indépendant. La programmation est bonne, les graphismes et les photos sont superbes, les histoires n’ont rien d’extraordinaire. Une chose excellente, c’est la super intégration des succès (achievements) de Steam ainsi que la présence de nombreuses cartes.

Alors ? Ben si vous êtes un adulte, faites-vous plaisir et achetez Mirror dans la boutique de Steam. Il y a de quoi passer un bon moment et tout ça pour un prix très attractif (moins de deux euros).

Bon, puisque la parité est une chose importante, à quand un Mirror avec des hommes ??

Mirror est disponible depuis le 19 avril 2018 sur Steam (Microsoft Windows et Mac).

Je n’ai pas trouvé la bande annonce, je me suis donc rabattu sur un début de partie du jeu en lui-même.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]