One Eyed Kutkh est un jeu d’aventure de type point & click développé et publié par le studio russe Baba Yaga Games.

Histoire interactive ou jeu d’aventure ? L’histoire interactive est similaire à un livre avec des décisions à prendre de temps en temps pour évoluer dans l’histoire alors que le jeu d’aventure est une aventure avec des décisions continuelles, ce qui est le cas dans One Eyed Kutkh.

Ce jeu n’est pas le premier de ce studio puisqu’ils sont à l’origine de l’excellent It’s Spring Again (sorti en février 2016).

Introduction à One Eyed Kutkh

Ce jeu est, il me semble, tiré de contes et légendes des pays nordiques. Il explique l’origine du jour et de la nuit. Mais laissez-moi vous raconter le début de l’histoire.

Un jeune extra-terrestre part en voyage de découverte dans l’espace avec son propre vaisseau spatial. Au revoir Maman, au revoir Papa, à bientôt. Le voyage se passe très bien jusqu’au moment où le moteur du vaisseau connaît des problèmes.

Le jeune extra-terrestre perd le contrôle du vaisseau qui s’écrase sur une planète inconnue. Les éléments du moteur, quatre engrenages volent dans les airs et s’écrasent à différents endroits.

Votre mission, jeune extra-terrestre, est de retrouver ces quatre engrenages pour rentrer à la maison ou de trouver une alternative.

Les trois premiers engrenages sont faciles à trouver, le quatrième est plus difficile et va amener à découvrir la planète, à se montrer malin et à dérober au jour et à la nuit leurs vaisseaux pour pouvoir rentrer à la maison si le quatrième reste introuvable.

Quelques points autour du jeu

Il y a un élément au début du jeu qui m’a fait galèrer, c’est la gestion des commandes. Le jeune extra-terrestre regarde les commandes de son vaisseau spatial et rêve de les contrôler. J’ai pris ma souris et j’ai cliqué dans tous les sens sur les commandes du vaisseau (manettes et boutons) et rien ne fonctionnait ! Je ne vous dit pas le temps que j’ai passé dessus, mais c’est beaucoup… jusque je réalise que les commandes à manipuler sont celles dans le rêve. Ça va être ainsi tout le long du jeu, il faut appuyer (sélectionner) la commande que vous voulez utiliser dans les rêves.

Une chose importante… quand votre jeune extra-terrestre est dans les racines de l’arbre-monde, ne choisissez pas de suite la sortie vers le haut, elle vous amène vers la suite de l’histoire et vous allez manquer quelques scènes provenant des autres sorties… et franchement, c’est triste de les manquer, le jeu est déjà tellement court.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est une vraie merveille. Je l’adore. Il s’adresse tout aussi bien aux plus jeunes qu’aux adultes. C’est un jeu qui par son histoire et sa qualité de réalisation est destiné à tous, sans exception.

Alors, étant donné la qualité de ce jeu, je vous conseille d’acheter sans plus tarder One Eyed Kutkh dans la boutique de Steam, en plus, le prix est très abordable. Si vous ne possédez pas le précédent jeu du studio, faites en aussi l’acquisition, c’est à posséder dans votre ludothèque.

One Eyed Kutkh est disponible depuis le 30 mars 2017 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) mais aussi sur les plateformes mobiles (iOS et Android).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]