The God est un jeu de stratégie développé et publié par le studio slovaque Struct9.

Pour être plus précis, ce jeu est ce que nous appelons un « god game ». Oui, c’est plutôt rare que j’écrive un nom de catégorie en anglais, c’est tout simplement ici que la traduction française « jeu de simulation divine » ne me plait pas du tout et ne reflète pas la réalité… c’est vrai, quoi… vous jouez pas un plombier qui saute et saute encore, vous jouez DIEU !

Jouer Dieu vous donne de grands pouvoirs, mais aussi énormément de responsabilités et nous allons en découvrir certains dans The God.

Introduction à The God

En jouant le scénario, vous débutez la campagne et donc l’histoire depuis le début.

Selon la Bible, Dieu créa le Monde en 7 jours. Vous, enfin Dieu dans The God, c’est en plusieurs étapes que vous allez donner naissance à votre monde, pour être plus précis, en sept étapes.

Première étape : La lumière est ; ainsi que le ciel et l’eau.

Seconde étape : C’est au tour de le terre et des océans de naître (le bouton gauche de la souris pour faire « monter » la terre -plaines et montagnes- et le bouton droit pour la faire « descendre » et créer ainsi des mers et océans).

Troisième étape : La nature -herbes, fleurs, champignons, arbres et rochers- fait son apparition sur la terre… avec votre aide, bien évidemment. Ce n’est pas parce que vous jouez Dieu que vous allez juste regarder !

Quatrième étape : Apparition de la vie animale, vous disposez donc les animaux sur votre monde (lapins, loups, oiseaux, éléphants, girafes, chevaux, poissons, requins, …).

Cinquième étape : Apparition de la vie humaine, vous disposez des humains femmes et hommes sur le monde, certains sont blancs, d’autres noirs… ou juste blanc, ou juste noir !

Sixième étape : Les animaux de même race font des bébés ensembles, les humains se mélangent dans tous les sens et ont des enfants aussi. Les hommes et les femmes travaillent ensemble (utilisation des roches pour obtenir de la pierre et des arbres pour le bois) et se mettent à construire des demeures.

Septième et dernière étape : Vous pouvez vous ouvrir une bière (avec ou sans alcool, c’est à vous de voir) et regarder votre monde évoluer tout en rajoutant des matières premières de temps en temps.

Quelques points autour du jeu

Le jeu est prévu pour fonctionner aussi avec des lunettes de réalité virtuelle, pourquoi pas. Je ne sais pas si c’est l’intégration de la réalité virtuelle qui est la cause des problèmes que j’ai connu, mais j’ai trouvé très difficile le contrôle du jeu. Je n’ai pas réussi sauf par hasard à créer des zones plates. Le déplacement de la caméra est un mélange de clavier et souris et même si nous jouons Dieu, il en reste pas moins que tout n’est pas intuitif… oui, oui, ce n’est pas un dieu omniscient !

Je crois que j’ai oublié une étape, le climat. C’est un truc qui n’a pas fonctionné lorsque j’ai du le jouer… j’ai cliqué un peu partout et n’importe comment et hop, étape suivante !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est très bien fait, même si je regrette les difficultés au niveau de la caméra et de la terraformation. Pour le reste, c’est tout simplement génial et je me demande s’il est possible de faire évoluer les humains jusqu’au XXIème siècle (train, centres commerciaux, voitures, avions…).

Alors, oui, je vous le conseille si vous aimez ce genre de jeu. J’ai été impressionné par l’ingéniosité de ma population et son désir de survie avec sa vitesse de reproduction. Donc, oui, achetez The God dans la boutique de Steam, c’est définitivement un bon jeu !

The God est disponible depuis le 1er mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows). Le jeu fonctionne aussi en réalité virtuelle (ce qui explique surement cela) sur les plateformes HTC Vive et Oculus Rift.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]