Deconstructor est un jeu de casse-briques développé et publié par le studio ukrainien For Kids Studio.

Ce qui caractérise ce petit jeu bien sympa, c’est que c’est un casse-briques composé de 350 tableaux mais surtout, c’est son côté minimaliste.

Un casse-briques, vous savez ce que c’est ? Je n’ai plus besoin de le présenter ? Si… bon, en 12 mots, alors : Vous devez casser des briques avec une bille rebondissant sur un palet.

Les règles sont simples, n’est-ce pas et bien, c’est comme Deconstructor.

Introduction à Deconstructor

Comme beaucoup de jeux minimalistes, il n’y a pas d’histoires mais une suite, une longue suite, une très très très longue suite de niveaux.

Deconstructor s’inspire des Lego et, c’est tellement évident que je suis surpris que le studio est le premier à le faire. En effet, quand vous jouez aux Lego (bon, pour 99,9% d’entre vous, c’était quand vous étiez petits, maintenant, c’est terminé… normalement), ce que vous manipulez pour construire ce qui vous traverse l’esprit, ce sont des briques. Donc des briques à détruire, une grande brique comme palet et une bille rouge pour la bille… voilà.

En progressant dans le jeu, vous allez voir de nouvelles briques apparaître. Les premières (vertes et bleues) se détruisent d’un seul coup, ensuite, les jaunes et oranges nécessitent deux coups et la dernière brique que vous obtiendrez, c’est la rouge qui demande trois coups.

Une dernière chose, il y a parfois des bonus qui tombent (jamais de malus, rassurez-vous !). Vous pouvez ainsi obtenir la trois billes, le laser, l’agrandisseur de palet, la bille qui détruit tout ce qu’elle rencontre et la vie supplémentaire. Pour ces bonus, la durée de vie est très courte (quelques secondes) sauf la vie supplémentaire qui dure tant que vous ne la perdez pas ainsi que les trois billes, pareil, tant que vous ne les perdez pas !

Quelques points autour du jeu

Je trouve ce jeu excellent. C’est vrai qu’il est simple, mais, c’est voulu, je vous rappelle que c’est un jeu minimaliste, si vous préférez, vous pouvez même dire qu’il est ultra-minimaliste. Ce qu’il compense par sa simplicité, c’est son nombre impressionnant de niveaux !

J’ai un seul regret à émettre, c’est le fait de ne pas avoir retrouvé la bande annonce sur Internet et que le studio n’ait pas de site. Ça fait cinq années que je fais des tests et c’est le premier où je n’ai pas une seule vidéo à mettre pour illustrer un jeu.

Vous remarquerez qu’il manque une lettre dans le nom du jeu sur l’image de la boutique de Steam, je me demande si c’est une faute de frappe ou par manque de place ?

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est vraiment sympa et rempli correctement l’objectif qu’il s’est fixé, divertir et divertir longtemps.

Alors, il est évident que je vous conseille d’avoir Deconstructor dans votre ludothèque. Achetez le dans la boutique de Steam, il est à 1,59 euros en temps ordinaire et en période de solde à 0,39 euros (elles durent jusqu’au 29 octobre 2018). Franchement, à 0,39 euros, il faut être une buse de première pour ne pas le posséder !

Deconstructor est disponible depuis le 1er juin 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]