Zup! 6 est un jeu de reflexion développé et publié par le studio russe Quiet River.

Je vous avais annoncé la sortie de ce nouvel épisode de la série Zup! il y a quelques semaines, et voilà ! Notez que dans deux semaines (début février 2019), je vous fais un test de Zup! 7 puis ensuite, je vais faire une petite pause de quelques mois pour cette série.

Si certains d’entre vous sont très surpris de ma fidélité à la série Zup!, je tiens à vous rassurer, c’est normal. Selon moi, les auteurs ont réussi quelque chose d’admirable, c’est que dans chaque nouvel épisode, il y a un ou plusieurs éléments nouveaux donnant un nouvel intérêt au jeu. Je vous l’accorde, il aurait été possible de sortir un jeu et une tonne d’extensions, mais commercialement, personne ou presque n’achète les DLC alors qu’un nouveau jeu surtout avec un prix aussi petit, nous nous laissons tous tenter !

Introduction à Zup! 6

Bon, comme les épisodes précédents, il n’y a pas d’histoire. C’est juste une suite de niveaux et il y en a exactement 66. Attention, avec tous les précédents jeux de la série Zup!, vous avez une extension gratuite rajoutant en moyenne une dizaine de niveaux. Cette fois-ci, ce n’est pas le cas !

Avec Zup! 6, le studio a décidé de donner la bande originale du jeu. C’est définitivement une bonne idée, mais, malheureusement, ça annonce la fin de l’extension gratuite composée de niveaux supplémentaires.

Alors, qu’est-ce qu’il y a de nouveau dans Zup! 6 que nous n’avions pas dans les précédents jeux ?

Et bien… le cube vert !

J’imagine facilement votre réaction. Le cube vert, nous le connaissons tous, c’est celui qui se déplace tout seul et qui s’immobilise dès qu’un autre cube ou cercle le heurte. C’est vrai !

Mais, MAIS les auteurs du jeu ont inventé un nouveau cube, le cube vert immobile faisant fonction de tremplin ! Ça peut paraître bizarre, mais au dessus de ce nouveau cube vert, il y a un tremplin invisible permettant au cercle bleu (mais aussi aux jaunes) de sauter et ainsi de passer d’une plateforme à une autre.

Notez que lorsqu’un cercle monte sur le tremplin, il ne perd aucun élan. De même, selon la vitesse du cercle, le saut sera plus ou moins grand.

Quelques points autour du jeu

Dans les joueurs, il y a deux camps distincts :
1/ Ceux qui sont fatigués de voir les épisodes se succéder et un nombre important de succès à débloquer.
2/ Ceux qui sont contents de voir un nouvel épisode accompagné d’un nouveau cube et la tonne de succès.

Evidemment, il y a aussi des mélanges du genre, comme par exemple ils adorent ce nouvel épisode mais sont déçus d’avoir plein plein de succès.

De mon côté, je fais parti de ceux qui trouvent qu’il y a trop de succès (achievements, en anglais). Comme je disais dans un précédent test, 3 par niveau, c’est amplement suffisant : 1 quand je me connecte au niveau, 1 quand je joue pour la première fois au niveau et 1 quand le niveau est gagné… pas plus. Un point sympa, la présence des cartes, ce qui démontre que les jeux de cette série se vendent bien !

Un dernier élément, ça serait une très bonne chose de sortir le Zup! Editor permettant aux joueurs de sortir sur Workshop leurs propres niveaux, après, ça donnerait l’occasion de sortir sous forme de jeux les niveaux des joueurs… allez, faites nous plaisir !

Ma conclusion

Ce jeu indépendant minimaliste par son design est, je trouve, très addictif. Si vous avez tous les épisodes jusqu’au 5, et bien, il me semble que c’est l’occasion d’acquérir celui-ci aussi.

Alors, bahh, faites vous plaisir, 99 centimes d’euros, c’est un prix tout à fait normal pour acquérir Zup! 6 dans la boutique de Steam, ne vous privez pas, moins d’un euro pour se divertir une soirée, c’est très correct !

Zup! 6 est disponible depuis le 19 septembre 2017 sur Steam (Microsoft Windows).

Cette vidéo n’est pas la bande annonce du jeu, je ne l’ai pas trouvé sur Youtube, j’ai donc pris une vidéo courte au hasard.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]