Irony Curtain: From Matryoshka with Love est un jeu d’aventure de type point & click développé et publié par le studio polonais Artifex Mundi.

Je ne sais pas si j’ai encore besoin de présenter Artifex Mundi ? Ce studio est spécialisé dans les jeux d’objets cachés, d’abord comme développeur puis ensuite comme éditeur. Ils en ont plus d’une cinquantaine à leur actif. Artifex Mundi a défini des règles pour ces jeux d’objets cachés les positionnant ainsi comme la référence absolue pour les autres créateurs et / ou éditeurs.

Avec Irony Curtain: From Matryoshka with Love, Artifex Mundi se lance dans les jeux d’aventure et si le studio continue sur cette lancée, il va devenir un concurrent sérieux au premier de ce secteur, Daedalic Entertainment.

Introduction à Irony Curtain: From Matryoshka with Love

L’histoire se déroule de nos jours dans un monde parallèle, un monde où la guerre froide n’a jamais pris fin entre les deux grandes puissances.

Vous jouez un jeune homme américain comme vous pouvez en croiser tous les jours aux Etats-Unis. Vous vous appelez Evan Kovolsky et vous êtes un journaliste débutant (propriétaire de votre propre journal lu uniquement par vos parents). Evan Kovolsky est en admiration pour le régime communiste… hmmm, désolé… pour le régime de la Matryoshka, ce qui n’est pas bien, mais pas bien du tout quand vous habitez dans LE pays de la liberté.

Invité de dernière minute à une conférence (il remplace un des interlocuteurs absents), Evan fait partager au public des Etats-Unis sa passion pour la Matryoshka. Repéré par une de leurs agents (Anna), notre héros rentre chez lui joyeux (ce qui est normal après avoir vu Anna). Malheureusement, quelques heures plus tard, des hommes en noir arrivent dans la maison de ses parents et recherchent des preuves que la famille Kovolsky est liée au camp ennemi.

C’est le début des aventures d’Evan Kovolsky.

Quelques points autour du jeu

Irony Curtain: From Matryoshka with Love n’est pas seulement un jeu d’aventure, vous allez aussi trouver plein d’énigmes à résoudre comme par exemple, lorsqu’Evan téléphone en Russie, il doit avant aller dans la cave de la maison de ses parents et reconfigurer le standard téléphonique pour autoriser les appels à l’international.

Une autre chose que j’ai énormément apprécié dans le jeu, ce sont les clins d’oeil omniprésents ainsi que l’humour. Par contre, ce qui est triste, c’est que le jeu ne soit pas traduit en français, je peux comprendre que ça fait beaucoup en terme de textes, mais les joueurs profitent mieux d’un jeu textuel quand c’est dans leur langue et le texte a beaucoup d’importance ici.

Une touche à connaître, c’est la barre d’espace qui vous indique tous les endroits où vous pouvez interagir.

Une autre chose à savoir, c’est la possibilité de combiner différents objets dans l’inventaire, mais ça, c’est naturel aujourd’hui.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est excellent, mais je dois avouer que ça ne me surprends pas énormément, Artifex Mundi m’a clairement habitué à faire d’excellents jeux. Par contre, ce qui change par rapport aux jeux d’objets cachés, c’est la qualité de l’histoire, ici, c’est un travail de professionnel.

Je pensais que c’était le premier jeu d’aventure d’Artifex Mundi, mais non. Il semble qu’ils en aient fait un autre avant… mais bon, je n’en ai jamais entendu parlé… alors qu’Irony Curtain: From Matryoshka with Love, je l’attends depuis un bout de temps.

Alors, oui, allez dans la boutique de Steam et achetez sans tarder Irony Curtain: From Matryoshka with Love, pour tous les amateurs de ce style de jeu, vous ne pouvez pas regretter votre achat.

Irony Curtain: From Matryoshka with Love est disponible depuis le 16 mai 2019 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux).

[Total : 1    Moyenne : 5/5]