Chocolate makes you happy 6 est un jeu de reflexion minimaliste développé et publié par le studio ukrainien Blender Games.

Vous allez croire que je suis sponsorisé par Blender Games avec tous les tests que je fais de leurs jeux, et bien, même pas ! Ils sont carrément du genre autiste au niveau communication.

Bon, voici le nouveau jeu de la série Chocolate makes you happy, c’est le sixième épisode. Le septième serra testé dans 15 jours et pour le huitième et neuvième, ils n’existent pas… c’est plus simple ainsi !

Commençons le test de Chocolate makes you happy 6 !

Introduction à Chocolate makes you happy 6

Vous allez croire que je me répète, mais aucun des jeux de Blender Games a d’histoire. C’est normal, ce sont tous des jeux de réflexion minimalistes. Dans ce jeu, vous avez un total de 50 niveaux à résoudre.

Dans Chocolate makes you happy 5, la couleur dominante est le bordeaux, dans ce sixième épisode, c’est le rouge cerise et je dois l’admettre, le rendu est plutôt excellent.

Comme toujours, je n’ai pas réussi à terminer le jeu. Qui sait, j’aurais surement du insister, mais à partir d’un certain moment, il faut savoir dire stop. Le tour de Chocolate makes you happy 6 était fait.

L’objectif est toujours le même, il s’agit de déposer le petit biscuit rond sur les carrés de chocolat couleur cerise, les autres chocolats sont des plateformes sur lequel vous ne devez pas vous arrêter (mais vous pouvez les traverser, il n’y a rien de dangereux, évidemment).

La nouveauté dans l’épisode six est, selon l’auteur, un « tapis de course » (le nom en anglais est Treadmills). Je ne l’ai pas trouvé (mais bon, je n’ai pas achevé ce jeu !), par contre, je l’ai vu dans la bande annonce… ce n’est pas vraiment un tapis de course mais plutôt un tapis roulant à petite vitesse !

Quelques points autour du jeu

Pour les nouveautés, j’ai l’impression que ça fait plusieurs épisodes où il n’y a plus deux nouveautés dans le jeu mais juste une seule… peut être des problèmes d’inspiration.

Pour les éléments Steam, les cartes sont toujours inexistantes, les succès sont toujours à 150 (ce qui fait trois par niveau et c’est amplement suffisant) et les copies écran fonctionnent, très bien !

La difficulté de certains niveaux, il y a deux solutions, soit vous abandonnez en disant que si le studio fait tout pour décourager ses joueurs, c’est son problème ou soit vous persévérez en vous disant qu’un moment ou l’autre, vous trouverez la demi-seconde qui vous manque pour passer ce p***** de niveau qui vous bloque !

Ma conclusion

Si vous avez pris du plaisir à joueur aux précédents jeux de la série, je ne peux que vous encourager de continuer. Moi, j’aime bien ce jeu indépendant, même si je rame fort pour certains niveaux.

Alors, oui, achetez Chocolate makes you happy 6 dans la boutique de Steam. Attention, le jeu est globalement pas cher puisqu’il ne coûte que 79 centimes d’euros, mais, si vous êtes patient, il est souvent vendu à 39 centimes d’euros et là, il y a aucune raison de s’en priver !

Chocolate makes you happy 6 est disponible depuis le 30 mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]