King’s Heir: Rise to the Throne est un jeu d’aventure de type point & click développé par le studio serbe Cordelia Games et publié par Artifex Mundi.

Le studio Cordelia Games a plusieurs jeux d’aventure à son actif. King’s Heir: Rise to the Throne est leur première réalisation sur Steam. Quand à l’éditeur Artifex Mundi, ça fait plusieurs années que je teste leurs jeux, ce sont incontestablement les meilleurs pour les jeux d’aventure.

Le titre de King’s Heir: Rise to the Throne est, en français, King’s Heir: L’ascension vers le trône. Notez que lors de sa sortie, le jeu avait pour titre : Kingmaker: Rise to the Throne !

Pour la catégorisation, King’s Heir: Rise to the Throne est bien un « jeu d’aventure de type point & click ». Au début, Artifex Mundi était le spécialiste des « jeux d’objets cachés » mais petit à petit il a évolué vers les « jeux d’aventure » et il a bien fait.

Introduction à King’s Heir: Rise to the Throne

Deux frères, Randall et Edmund Ulmer sont des chevaliers et les gardes du Roi de Griffinvale. Vous jouez Edmund.

Alors que le Roi rentre d’un voyage en province accompagné de son escorte et de vous, son convoi se trouve arrêté au pont quelques kilomètres avant la capitale. Le pont est relevé. Normalement, les éclaireurs auraient du abaisser le pont, mais, comme rien ne se passe, le Roi demande que tous les deux, vous allez voir ce qui se passe.

Vous traversez la rivière sur une barque que vous réparez rapidement et accédez ensuite à l’autre rive. Vous découvrez que les éclaireurs ont été tués. Vous abaissez le pont et allez rejoindre le Roi. En arrivant au carrosse, vous trouvez plusieurs gardes morts ainsi que le Roi, assassiné. Le chef de la garde royale apparaît et vous accuse de régicide. Plusieurs gardes s’élancent vers vous.

Randall et vous courez et traversez le pont. Randall se saisit d’un cheval et propose d’attirer les gardes à sa poursuite. Il donne rendez-vous dans la demeure de votre père. Vous, vous courrez à travers les petites rues du village, les champs pour rejoindre la capitale et enfin, chez vous.

Pour faire vite, en arrivant dans la demeure de votre père, vous découvrez que Randall a été fait prisonnier et que votre père a été assassiné, aussi.

Randall, que vous considérez comme votre frère (car élevé avec vous par votre père) a été adopté. Il se révèle être le fils d’une servante engrossé par le fils du Roi mort à la guerre… donc l’héritier légitime du trône.

Votre mission va être de libérer Randall et de trouver la couronne (magique) que seul peut porter le vrai Roi de Griffinvale.

Quelques points autour du jeu

C’est un jeu d’aventure, il va falloir souvent récupérer des objets pour les utiliser à tel ou tel endroit. Parfois, vous aurez aussi des mini-jeux à résoudre, plus particulièrement lors de vos combats à l’épée contre des gardes.

Comme les autres jeux d’aventure de type point & click d’Artifex Mundi, une fois que vous avez achevé l’aventure principale, vous débloquez une petite aventure secondaire.

Si vous bloquez lors de l’aventure ou lors de la résolution d’un de ces mini-jeux, vous avez le bouton indice qui permet de débloquer les choses.

Pour les intégrations des éléments Steam, il y a tout ! King’s Heir: Rise to the Throne a des succès, des cartes et la traduction est faites dans 9 langues différentes, dont le français. Merci.

Ma conclusion

J’aime beaucoup ce jeu indépendant. Il faut dire que j’apprécie de voir le médiéval fantastique rencontrer les jeux d’aventure d’Artifex Mundi, ce sont deux choses que j’aime beaucoup et la combinaison, j’adore !

Alors, c’est évident que je vous conseille d’acheter King’s Heir: Rise to the Throne dans la boutique de Steam. Le prix normal est de 14,99 euros mais vous le trouverez bien souvent en solde à -60%.

King’s Heir: Rise to the Throne est disponible depuis le 31 mai 2018 sur Steam (Microsoft Windows, Mac et Linux) et sur consoles (PlayStation4, Xbox One et Nintendo Switch).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]