Warlocks 2: God Slayers est un jeu de rôle et d’action développé par le studio polonais Frozen District et publié par No Gravity Games.

Concernant le studio Frozen District, je le découvre pour la première fois. Il a à son actif le premier épisode de Warlocks (Warlocks vs Shadows sorti le 19 août 2015) et travaille sur un jeu de flipper en réalité virtuelle. Quand à l’éditeur No Gravity Games, j’ai eu l’occasion de tester plusieurs de leurs excellents jeux ces derniers mois et au moins un autre va suivre dans les mois suivants.

Quand à la catégorisation, je suis pleinement d’accord avec le studio sur le fait que c’est un « jeu de rôle et d’action ». La partie « jeu de rôle » concerne la gestion du personnage, de ses talents et de son équipement (mais aussi de l’histoire) et la partie « action » et bien … pour tout ce qui est action !

Introduction à Warlocks 2: God Slayers

Je tiens à préciser que ce jeu est indépendant par rapport au premier (Warlocks vs Shadows) même si l’histoire se déroule dans le même monde, avec les mêmes ennemis et les mêmes personnages (des mages de guerre).

A la fin du premier épisode (si vous y avez joué et si vous l’avez terminé), vous avez gagné contre les créatures de l’ombre et leurs chefs.

Dans Warlocks 2: God Slayers, vous commencez avec un nouveau mage de guerre (je ne pense pas qu’il soit possible d’importer celui que vous avez joué dans le premier épisode avec son niveau, ses talents et son équipement) désirant rejoindre l’école des sorciers.

Vous avez été fait prisonnier par les créatures de l’ombre et mis dans une cage. Un magicien non violent apparaît… il ne peut pas s’attaquer aux créatures de l’ombre (il est non violent) mais il vous donne suffisamment d’expérience pour acquérir votre premier talent et surtout, il vous ouvre la cage.

Vous massacrez toutes les créatures de l’ombre et là, le magicien vous retrouve et vous explique comment vous téléporter vers le lieu de rendez-vous. Dans la base, il vous explique qu’il est d’accord pour vous soutenir dans votre inscription à l’école des sorciers mais qu’il aimerait que vous lui rendez un petit service (en échange du fait qu’il vous ait sauvé la vie)… ainsi commence l’histoire !

Quelques points autour du jeu

Ce que j’apprécie dans Warlocks 2: God Slayers, c’est le fait que mon personnage se soigne tout seul. Quand je trouve qu’il n’a plus beaucoup de points de vie, je m’éloigne suffisamment et je le laisse se soigner et hop, je retourne ensuite sur le champs de bataille.

Les talents sont limités en nombre mais ont plusieurs niveaux d’amélioration. J’ai augmenté à fond mon premier et des créatures qui demandaient du temps à se faire massacrer tombaient ensuite au bout de 2 / 3 coups… en plus, comme certaines ont tendance à réapparaître, l’expérience et les récompenses sont pour moi !

Je n’ai pas eu l’occasion de le tester, mais il semble qu’il est possible de jouer à Warlocks 2: God Slayers à plusieurs, soit en local avec l’écran partagé, soit par Internet et avec un maximum de 4 joueurs.

Pour les éléments Steam, l’ensemble est disponible pour ce jeu que ce soit les succès, les cartes et la traduction disponible dans 7 langues dont le français. Merci.

Ma conclusion

Globalement parlant, j’aime bien ce jeu, l’histoire, ses possibilités et sa programmation. Je n’accroche pas trop au graphisme pixelisé, mais bon, je fais avec.

Alors ? Évidemment que je vous encourage d’acquérir Warlocks 2: God Slayers dans la boutique de Steam, c’est un bon jeu et il serait bête de ne pas jouer avec.

Warlocks 2: God Slayers est disponible depuis le 18 juillet 2019 sur Steam (Microsoft Windows).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]