Main Assembly est un jeu de simulation développé par le studio suédois Bad Yolk Games et publié par Team17 Digital.

Ce jeu est la première création du studio Bad Yolk Games et je dois reconnaître que c’est exceptionnel ce qu’ils ont réalisé là. Quand à l’éditeur Team17 Digital, nous les connaissons tous aussi bien pour les jeux qu’ils ont développé que ceux qu’ils ont publié, nombre d’entre eux sont des classiques aujourd’hui.

Concernant Main Assembly et sa classification, je vais être un peu plus précis, c’est un « jeu de simulation de création de véhicules » et de conduite, mais ça, c’est évident puisqu’il faut bien que quelqu’un essaye vos créations.

Je tiens à préciser que lorsque j’ai joué à Main Assembly, il était alors en accès anticipé… mais franchement, je ne m’en suis même pas rendu compte !

Introduction à Main Assembly

Vous jouez un robot, enfin, une tête de robot qui possède un don de télékinésie limité, je vais vous expliquer.

Tout d’abord, sachez que Main Assembly s’adresse aux joueurs techniques, créatifs et passionnés par le monde des véhicules (ou des moyens de déplacement).

Votre objectif est simple, Main Assembly vous donne un chassis (une plaque à l’horizontale) et vous, vous construisez le véhicule de votre choix en fonction des éléments que vous avez à votre disposition. Bon, vous vous doutez qu’au début du jeu, ces éléments sont limités et plus vous progressez dans les missions, plus vous en recevez… ce qui vous permet d’élargir vos possibilités de création.

Votre tête de robot (que vous pouvez d’ailleurs personnaliser) est doué de télékinésie dans le sens où il récupère les pièces à travers l’interface, les manipule et les dépose à l’endroit de son choix en se déplaçant, si nécessaire. Votre tête de robot, le moment venu s’installe dans le siège de votre véhicule et ainsi, vous pouvez le conduire… enfin, uniquement si l’engin que vous avez créé est conduisible… bien évidemment.

Quelques points autour du jeu

Vous allez me dire que s’il y a juste à « construire » un véhicule, il n’y a rien de difficile… et bien, c’est presque ça. Je ne suis pas allé jusque là, mais il semble qu’il y ait aussi une partie « programmation » dans le jeu au niveau des véhicules. Comme vous l’entrevoyez, ce n’est pas aussi simple que ça !

Une chose que j’adore dans Main Assembly, ce sont les modules présents dans le Workshop de Steam. Il y a plus de 600 véhicules différents qui ont été créés par les joueurs et même quelques rares éléments pouvant servir à la construction de votre engin.

Sinon, pour les éléments Steam, vous retrouvez les succès (achievements), le Workshop et la traduction dans 10 langues différentes (dont le français, merci !). Les cartes viendront surement par la suite.

Ma conclusion

Je ne vais pas le nier, ce jeu indépendant est très bien fait que ce soit esthétiquement, au niveau de la programmation ou bien des idées. Par contre, une chose est sûre, si vous ne vous sentez pas l’âme d’un inventeur ou d’un ingénieur, ce jeu n’est pas fait pour vous (ni pour moi, d’ailleurs).

Alors ? Mesdames, mesdemoiselles et messieurs, si vous faites parti de ceux qui imaginent, qui rêvent de construire le véhicule de demain (ou ceux d’aujourd’hui ou d’hier, pourquoi pas), je vous invite à acquérir sans plus tarder Main Assembly dans la boutique de Steam. Par contre, si ça vous laisse indifférent, Team17 Digital a plein d’autres jeux géniaux !

Main Assembly est disponible depuis le 11 juin 2020 en accès anticipé sur Steam (Microsoft Windows). La version définitive du jeu est attendue pour courant 2021.

[Total : 0   Moyenne : 0/5]