Plebby Quest: The Crusades est un jeu de stratégie historique développé par le studio coréen PiedPipers Team et publié par NEOWIZ.

Concernant le studio PiedPipers Team, c’est leur premier jeu sur Steam et franchement, j’aimerais être aussi talentueux (d’une manière globale) qu’eux. Quand à l’éditeur NEOWIZ, c’est un acteur coréen dans la publication de jeux et pour moi, Plebby Quest: The Crusades est une superbe entrée en matière.

Pour la catégorisation de Plebby Quest: The Crusades, c’est un « jeu de stratégie historique au tour par tour ». Historique dans le sens où le jeu se déroule au XI et XIIème siècle, à l’époque des premières croisades où l’Europe défendait l’est-méditerranéen des attaques des tribus sauvages.

Introduction à Plebby Quest: The Crusades

Le jeu propose trois campagnes : Roger II de Sicile (Roger de Hauteville est un normand et le fondateur du Royaume de Sicile et d’Afrique), Siriya (je ne trouve rien dessus et j’ignore qui c’est) et Kilij Arslan II (le sultan de Rum -non, je ne pense pas que le rhum a été inventé chez eux- est une des tribus sauvages ayant envahi tout l’est de l’Empire de Byzance – je suppose que ce sont les ancêtres des turcs).

Les deux premières campagnes sont bloqués au début du jeu, vous devez découvrir Plebby Quest: The Crusades avec Arslan.

Kilij Arslan 2 est un jeune homme. Etant le second fils de Masud 1, il n’est pas destiné à régner. Il passe donc son temps à boire, se battre et courir la gueuse à Mossoul. Ce qui devait arriver arriva, son grand frère a mangé des huîtres pas fraîches et résultat, il en est mort. Masud 1 fait donc revenir d’urgence Kilij pour le former à devenir un sultan digne de ce nom et à priori, ce n’est pas gagné. Heureusement, vous êtes là pour l’assister.

Vous allez gérer l’armée, mettre les pieds à la mosquée comme vous l’avez jamais fait, prendre en main la diplomatie (faire copain copain avec les byzantins, entre autres, pour les entuber plus tard et récupérer leurs territoires), nettoyer la ville des brigands (enfin, vous allez essayer), aller encore à la mosquée pour obtenir des points de recherche (pour débloquer de nouvelles technologies), faire reposer vos soldats après une bataille, faire évoluer vos vétérans, faire régner l’ordre, etc, etc.

Quelques points autour du jeu

Il y a énormément de choses à gérer dans Plebby Quest: The Crusades, énormément… MAIS, rassurez-vous, vous avez pour vous assister pendant de nombreux tours un conseiller de votre père qui va vous expliquer de nombreuses choses (ensuite, il deviendra une sorte de général indépendant mais sous vos ordres vous permettant ainsi de doubler le nombre d’actions).

Même si le jeu est disponible qu’en anglais (et coréen), l’humour est omniprésent et moi qui ne suis pas une bête en anglais, ça m’a fait plusieurs fois rire.

J’avoue que lorsque nous parlons des croisades, nous avons tendance à évoquer les figures célèbres (Philippe Auguste, Saint Louis, Richard Coeur de Lion, Frédéric Barberousse, Renaud de Châtillon, Baudouin IV de Jérusalem, …) et là, c’est une agréable surprise de découvrir, entre autres, Roger II de Sicile.

A ce jour, Plebby Quest: The Crusades a des succès et pas encore de cartes Steam, je pense que ça ne devrait pas tarder. Quand à la traduction, il faudra jouer en anglais.

Ma conclusion

Ce jeu indépendant est extraordinaire. J’ai pris énormément de plaisir à le découvrir car tout est bien fait dedans, que ce soit le graphisme, la programmation, l’histoire, la jouabilité, …. bref, tout !

Alors ? Si vous aimez les jeux de stratégie, si vous aimez cette période de notre histoire pour X ou Y raisons, alors, ne vous privez pas. Achetez sans tarder Plebby Quest: The Crusades dans la boutique de Steam, vous n’allez pas le regretter !

Plebby Quest: The Crusades est disponible depuis le 9 avril 2020 sur Steam (Microsoft Windows) et sur console (Xbox One).

[Total : 0   Moyenne : 0/5]